Magazine Côté Femmes

Fitness sur les quais #2

Par Carmel

IMG_6137

A Bordeaux, le dimanche, quand il fait beau, c’est sur les quais que ça se passe. De haut en bas. Tout en haut pour la Plaine des Sports et tout en bas pour le Quai des Marques. La foule va et vient d’un bout à l’autre, à pied, à vélo, en roller, en famille, en amoureux, en bande, seul. Réhabilitation des lieux réussie quand on sait à quoi ça ressemblait il y a quelques années

Depuis quelques temps, au milieu des quais, du coté du marché des Chartrons, tous les premiers dimanches de chaque mois, y’a fitness. C’est à partir de 15h00 (et jusqu’à 17h00), c’est gratuit, et c’est avec Mickael.

Alors hier, c’était un peu confidentiel, faut dire. Parce que Cap Asso avait pris la place du cours, que l’équipe des Girondins de Bordeaux Omnisport a dû monter à l’arrache un podium plus loin. Que la police municipale n’a pas été d’accord. Que le podium a été démonté et remonté devant la maison du fleuve. Qu’à 15h20, il n’y avait toujours pas de cours, ni grand monde pour y assister d’ailleurs. Et qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, Mickael était sur les planches, sono à fond devant une foule en délire prête à body danser sans retenue. Tiens, ça me fait penser que j’ai oublié de vous préciser que pour une fois, je n’étais pas de la partie. Un peu crevée, un peu lasse, plutôt en jeans, appareil photo en bandoulière, j’ai joué les reporter et vous ai rapporté ça !

Les trois messieurs en bas rouges, couches culotte et bodies sont arrivés au beau milieu du cours. Pas compris l’intérêt. Mais je veux bien qu’on me l’explique.

IMG_6149

Je termine ce court billet par une critique, une requête, une demande, une prétention, un souhait, un désir, une envie, un caprice. C’est bientôt Noël après tout. Le renforcement musculaire très bien. Bravo. On en redemande. Mais le cours de Bodyjam de 16h00, celui qui est dansé, en musique, salsa, hip hop, fun, disco, techno. Asseeeeeezzz ! Pitié !!! Moi je suis mal latéralisée, j’ai déjà dit. C’est too much ça Mika pour les vieilles comme moi. Ceci dit, j’en ai vu qui s’éclataient comme des folles. Et des plus toutes jeunes. Je ne généralise pas. Je donne mon avis. Parce que j’en connais d’autres qui ont peiné et se sont demandé ce qu’elles étaient venues faire là dans cette galère.
Alors pourquoi ne pas essayer de  mettre tout le monde d’accord ? Si on variait les plaisirs ? Si on collait à l’actu. Et qu’on faisait comme les Parisiennes, nous aussi. Est-ce-qu’on ne pourrait pas imaginer un cours de gym suédoise ? Moi je dis ça, je dis rien…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmel 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte