Magazine Humeur

la poste face au rouleau libéral

Publié le 05 octobre 2009 par Marx
La baisse de  qualité d’un futur établissement privé  est tellement une évidence , qu’il n’est point utile d’argumenter. L’ouverture à la concurrence n’est pas une réussite ; certains opérateurs privés n’assument pas à un coût plus bas la même qualité de service. Un exemple parmi tant d’autre, le groupe Kiala permet de transporter des colis en dehors  du service public. Hélas, le coût est identique à celui de la Poste, mais en plus il faut aller récupérer  son colis chez un dépositaire. Un exemple pratique qui démontre clairement la philosophie du service concurrentiel.
Pour autant, la droite française et l’UE aveuglées par le dogme libéral persistent à ouvrir ce marché à la concurrence. Le service rendu par la Poste sur l’ensemble du territoire ne se quantifie pas en siimple terme de coût, mais les milieux financiers ne  voient en cet établissement public  qu'une belle occasion de s’ouvrir des parts de profit.
La droite assure maintenir le service public ? il faut voir le résultat avec  France télécom et GDF !
Malgré la mobilisation citoyenne, la droite temporisera mais ne reculera pas. L’affaire est déjà bien engagée et préparée : depuis plusieurs années, les timbres n’ont plus la mention République française mais seulement France. Tout un symbole du désengagement public.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marx 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines