Magazine Autres sports

On a gagné une bataille... (ramassis de notes #1)

Publié le 05 octobre 2009 par Allezlesbleus
On a gagné une bataille... (ramassis de notes #1)
On possède, une fois encore des tonnes de notes, qu’on va vous servir en 2 parties, alors débutons :
Une très belle foule enthousiaste qui a remplie le CEPSUM pour la première fois depuis Mme Lurette. Une température parfaite de football, pas froid, pas venteux, un peu de soleil et quelques gouttelettes une fois le match terminé. La foule de Montréal semble s’améliorer, car on ne manifestait pas trop lorsque les Carabins étaient à l’attaque. Il nous a surpris de voir plusieurs partisans de Qc city au match avec de tout jeunes enfants (disons en bas de 3 ans)… C’est vraiment une tranche de population que l’on ne voit pas habituellement au Cepsum.
En début de match, on a encore vu la différence que #19 Frank Bruno apporte à l’attaque des Carabins. Comme on l’a mentionné la semaine dernière, c’est vraiment la clé du puzzle qui explique pourquoi l’an dernier on retrouvait souvent l’attaque à plat.
On a vu, un entraineur des Bicolores dorés (soit Éthier ou l’entraineur des unités spéciales), hors de lui à en perdre ses écouteurs, s'égosiller à engueuler littéralement #15 Sébastien Lévesque qui n’était pas revenu au banc suite à un changement de joueur, le forçant à demander un temps d’arrêt. La scène rappelait celle de Pierre Pagé et de ses yeux globuleux qui vilipendait Mats Sundin sur le banc des Nordiques en 93…
Marc-O Brouillette a remercié sa O-Line lui laissant pratiquement toujours un minimum 3 secondes pour effectuer ses passes. Il nous a expliqué que ce faisant, contre une équipe faisant beaucoup de défensive de zones comme les bicolores dorés, ça lui laisse le temps de dénicher les trous dans la couverture... Marc-O, on a aucune idée comment tu as fait hier soir pour étudier les deux examens que tu dois passer aujourd’hui… - À moins que ça ne soit le fameux cours Org -5143: Gestion de l'adrénaline...
Christian Houle, bien qu’étant sur le depth chart, n’était pas habillé. Son remplaçant #50 Jonathan Beaulieu-Richard (un autre excellent produit de la filière trifluvienne) l’a adéquatement remplacé…
La D-Line des Carbs… leur meilleur match de l’année et de loin… Mathieu Brossard, WOW, sur un plaqué contre S. Lévesque, il s’est cramponné à lui d’une seule main et celui-ci avec sa force explosive tentait de s’en échapper, mais Mathieu s’est laissé trainé d’une main, tel un cowboy sur sa monture en ne laissant jamais prise. Ce fut un match inaugural pour notre substitut « de luxe » #43 Maxime Lévesque T-Bone Thibodeau qui a joué avec l’aplomb d’un vétéran à son premier départ. C’est lui qui a bloqué le placement de Milo, scellant le sort des Bicolores dorés, il a fait de nombreux plaqués sur la ligne. À une seule reprise, il s’est fait jouer par César lorsqu’il a tenté de l’entourer dans un geste ample de ses bras, César n’y était plus… Notre capitaine et vétéran Martin Gagné jouait avec une énergie contagieuse et a bien mené son travail de « containment »… Mais LE joueur de la D-Line, était #91 Gregory Alexandre, quel joueur, particulièrement au premier quart, il était impliqué sur chaque jeu. On l’a même retrouvé sur un plaqué solo à 12 verges de la ligne d’engagement! D’ailleurs, Sébastien Lévesque avec un misérable 36 verges de gains a surement rêvé la nuit dernière à notre impénétrable D-Line.
…On a demandé au Rabatteur (#91 Greg Alexandre) lui-même s’il croyait que c’était son meilleur match depuis qu’il porte l’uniforme Bleu… Un peu surpris de la question … il a fini par répondre OUI. On lui a par la suite demandé ce qu’il pensait d’être considéré (par Rémi Aboussouan) comme candidat potentiel au joueur défensif de la LFUQ – Il s’en voyait « ravi » (il n’a peut-être pas dit ça mot à mot, mais c’est pas mal ça qu’il voulait dire).
On a gagné une bataille... (ramassis de notes #1)Les Carabins, historiquement à travers SIC, ont la réputation, à tort ou à raison, d’être une équipe rude et indisciplinée… À la toute fin du match, dans une situation qui ne voulait plus rien dire, on a été témoin d’un des coups les plus vicieux qu’on a vu depuis qu’on suit le football. Sur un jeu des unités spéciales, le #32 des Rouge & Or Frederic Plesius (250 livres) a pris un élan d’une 20 taines de verges et s’est rué de toutes ses forces sur le 5’6" de #77 Mathieu Razakolona qui ne l’avait pas vu venir. Le plaqué était techniquement légal, bien que sournois et vicieux, mais on peut vivre avec ça… Le fait qu’on s’en prenne au plus petit joueur de la LFUQ est carrément CHEAP… On a vu quelques joueurs des Carabins aller lui parler par la suite, dont Martin Gagné, mais en tant qu’ancien hockeyeur… on croit que quelqu’un aurait du lui « régler son compte… »
Raza semblait encore sous le choc après le match (photo de Dom)... son père, révolté de l’assaut…
#52 Joash Gesse stoppant la progression d'un adversaire, sous l'oeil de #50 Jonathan Beaulieu-Richard et de #3 Jerry-Ralph Jules. Photo de Dom Bernier qui a pris plus de 5000 photos du match

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines