Magazine Culture

La légende de nos pères - Sorj Chalandon

Publié le 05 octobre 2009 par La_liseuse

La légende de nos pères - Sorj ChalandonEditions Grasset - Août 2009 - 256 pages  La légende de nos pères - Sorj Chalandon
Présentation de l'éditeur
: « J’ai laissé partir mon père sans écouter ce qu’il avait à me dire, le combattant qu’il avait été, le Résistant, le héros. J’ai tardé à le questionner, à moissonner sa mémoire. Il est mort en inconnu dans son coin de silence. Pour retrouver sa trace, j’ai rencontré Beuzaboc, un vieux soldat de l’ombre, lui aussi. J’ai accepté d’écrire son histoire, sans imaginer qu’elle allait nous précipiter lui et moi en enfer... » S.C.


Dans ce quatrième roman, Sorj Chalandon revient de nouveau sur des sujets sensibles et pourtant profondément humains. Histoires d’hommes, témoignages, souvenirs, ses écrits sont là pour raconter, comprendre sans pour autant juger. Ancien journaliste comme son héros Marcel Frémeaux, l’auteur tente, au travers du passé de Tescelin Beuzaboc, de se rapprocher de son père mort en inconnu dans son coin de silence. Un jour de novembre, Lupuline rencontre Marcel Frémeaux, biographe familial, afin d’offrir pour les 85 ans de son père, le récit de sa vie de résistant. Tescelin Beuzaboc, cet ancien soldat de l’ombre n’a raconté ses actes de bravoure qu’à sa fille. Après bien des hésitations, Beuzaboc va enfin se confier au biographe mais très vite le doute va s’installer entre les deux hommes. Certains faits ne concordent pas

Cherchant à travers Beuzaboc, l’image héroïque de son père, Marcel en fait une affaire personnelle. Le voile de la vérité se lève au fil des séances mais jusqu’à quel prix ? La légende de nos pères est une mosaïque de vies croisées, de récits manqués, de mensonges doux-amers, de blessures à refermer, servie par une écriture reconnaissable entre mille. Un style sans fard, sobre, dépouillé. Des phrases concises, presque coupantes dans le fond comme dans la forme. Des personnages faits de forces et de failles, marqués par la vie et en quête de réponses. Enfin, une intrigue labyrinthique qui surprend toujours le lecteur par son dénouement. Même si une page se tourne, il reste cette lecture de mémoire pour ne pas oublier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La_liseuse 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine