Magazine Insolite

Invisible dogs

Publié le 06 octobre 2009 par Didier Vincent
Who let the dog out ? Wow wow wow wow !



Cherchant l’originalité tous azimuts, on se gaufre, des fois. Le collectif new yorkais d’Improve Everywhere, agitateur de rue, se fait avoir par une fausse bonne idée. Deux mille personnes avec des laisses se promènent dans Brooklyn un dimanche après midi. C’est très au-dessous du freeze de Grand Central ou du magasin où les employés agissaient au ralenti. Avoir une idée qui fait mouche à chaque fois n’est pas donné et on tombe là dans le poussif de bon aloi guère plus digne qu’une bonne vieille caméra cachée comme on en trouve partout. Le brain storming a accouché d’un songe creux parce qu’on ne cesse de vouloir réitérer cette heureuse idée qui vous a rendu célèbre. C’est le syndrome du haut niveau : quand on l’a atteint, on ne peut plus que redescendre en essayant de ressauter aussi haut, vainement. On se croit original parce qu’on l’a été une fois et en fait, on rase les mottes de la platitude. C’est le cas ici. Improve Nowhere, chienne de vie !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10040 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog