Magazine Info Locale

Pas de pèlerinage cette année pour les tunisiens ? : Tunisie : Life Style : Bien-être : Tuniscope

Publié le 06 octobre 2009 par Tuniscope.com

M. Boubaker El Akhzouri, ministre des Affaires religieuses, a recommandé le report de l'accomplissement du rite du pèlerinage en raison des risques qui découlent de la pandémie de la grippe A (H1N1) qui représente aujourd'hui une préoccupation majeure à l'échelle planétaire.

Au cours de sa rencontre périodique avec les représentants de la presse nationale, tenue lundi à Tunis, le ministre des Affaires religieuses a précisé que la commission nationale chargée du suivi de l'évolution de la situation épidémiologique a précisé que la vaccin contre la grippe A ne sera pas disponible avant la fin du mois d'octobre 2009 et que les opérations d'importation, de distribution et de vaccination ne pourront pas être effectuées deux semaines avant l'obtention du visa, comme l'exigent les autorités saoudiennes compétentes.

Il a précisé que ces mêmes autorités exigent également que l'âge des candidats au pèlerinage ne doit pas excéder 65 ans et que tout candidat atteint de maladie chronique ou dont la température dépasse les 38 degrés ne sera pas admis à l'embarquement.

Le ministre a ajouté que certaines directives émanant des autorités saoudiennes laissent penser qu'elles iraient jusqu'à imposer la vaccination contre la grippe A à tous les candidats au pèlerinage, ce qui est impossible à réaliser dans les délais impartis.

M. El Akhzouri a, par ailleurs, salué les efforts déployés par les ministères, les composantes de la société civile et les médias nationaux pour sensibiliser les citoyens aux risques que représente le virus de la grippe A, ce qui a incité un grand nombre de candidats au pèlerinage à retirer spontanément leurs candidatures, sachant que plus de 90 pc des pèlerins pris en charge par des tunisiens à l'étranger se sont déjà désistés.

Le ministre a souligné le souci du chef de l'Etat de faciliter l'accomplissement des rites religieux, précisant que les prêches du vendredi et des émissions religieuses seront consacrées à l'explication des raisons objectives ayant motivé la décision du report de l'accomplissement du rite du pèlerinage. Il s'agit bien, a-t-il précisé, d'une situation de force majeure.

Concernant la stratégie visant à protéger les élèves des écoles coraniques contre le virus de la grippe A, le ministre a précisé qu'à l'instar des autres ministères, le département des Affaires religieuses ne ménagera aucun effort en matière de sensibilisation pour préserver la santé de ces élèves.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tuniscope.com 192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine