Magazine France

Mittal comme Continental : "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient "

Publié le 06 octobre 2009 par Slovar

Mittal comme Continental "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient "aurait dit un ancien Président de la République.
Il faut croire, qu'en termes de préservation de l'emploi et de ré industrialisation, l'actuel gouvernement a fait sienne cette maxime.
" Le gouvernement français sera "attentif" à ce que Continental fasse preuve de "solidarité" ... / ... a dit le Christian Estrosi sur RTL, évoquant le sort funeste promis aux salariés.
Un peu comme chez Mittal, il y a quelques temps. Sauf que le casting était différent. Retour sur image ...
Il était gonflé à bloc notre Président le 4 février 2008. Tout d'abord parce qu'il venait de convoler en justes noces avec une des "top model" les plus connues du monde, ensuite parce qu'il comptait bien faire un coup médiatique en allant annoncer aux ouvriers de l'usine MITTAL qu'il allait sauver leur emploi.
Nul ne saura jamais, toutefois si sa phrase : "Gandrange, comme voyage de noces, y a pas mieux" se voulait un trait d'humour ...
Et que déclarait-il ?
" L’Etat préfère investir pour moderniser le site plutôt que payer de l’argent pour accompagner des gens soit en préretraite, soit au chômage. Je suis donc venu vous dire — et ce que je dis avec Xavier Bertrand ça vaut pour monsieur Mittal, popriétaire, ou pour quelque propriétaire alternatif que ce soit— que nous sommes prêts à mettre de l’argent pour faire les investissements qui auraient dû être faits depuis longtemps sur le site et qui n’ont pas été faits"
"Première solution on arrive à convaincre Monsieur Mittal de laisser ouvert tout ou partie du site et dans ce cas-là on investira avec lui. Deuxième solution : on essaie de trouver un repreneur et on investira avec lui pour laisser le site ouvert […] On ne se contentera pas de dire " il n’y a qu’à", on mettra de l’argent dans l’outil de production s’il le faut".
Et de conclure, sous les acclamations des sidérurgistes : " Je reviendrai dans l’usine pour annoncer la solution qu’on aura trouvée"
On connaît tous la fin de l'histoire. Un an plus tard : "Les sidérurgistes n’ont pas jamais vu la couleur des dix millions d’euros d’aides. Et le président n’a jamais trouvé le courage de "revenir dans l’usine pour annoncer la solution qu’on aura trouvée" - Source Marianne2
Cette affaire, ne sera malheureusement pas la seule et on ne reprendra plus notre Président la "main dans le sac".
Pour les autres cas, on aura recours notamment à Patrick Devedjian devenu ministre de la relance ou Christine Lagarde ministre de l'industrie et de l'emploi. Le meilleur exemple sera l'Usine Continental de Clairvoix
Christine Lagarde qui déclarait : " ... / ... Au vu des résultats du site de Clairoix, comme de ceux de la branche ‘pneumatiques’ de Continental, la nécessaire justification économique d’un plan social semble à ce jour des plus contestables”, a affirmé la ministre au cours d’une entrevue avec le président du directoire de Continental, Karl-Thomas Neumann, rapporte le ministère dans un communiqué. Christine Lagarde s’est également interrogée sur la nécessité d’une fermeture “brutale” des sites de Clairoix et Hanovre, “plutôt que de partager les efforts entre tous les sites ... / ... ” Source Conti blog
Patrick Devedjian, de son côté, écrivait sur son blog le 26 avril 2009 : " La direction du groupe allemand Continental ne veut pas seulement se débarrasser du site de Clairoix : elle veut le supprimer purement et simplement, même si cela lui coût plus cher qu’une cession. Car elle veut réduire la capacité de production du marché et s’éviter la possibilité d’un concurrent. Son intention est de développer sa production en Roumanie où les charges salariales sont moins coûteuses.
Or le personnel de Continental-Clairoix a un vrai savoir-faire et produit des biens de qualité dans un marché qui offre un potentiel. J’ai rencontré un repreneur éventuel (le Groupe MAG) qui veut s’investir dans cette industrie en France, à Clairoix, car il est intéressé par le professionnalisme du personnel.
Sans être fabricant, il est le distributeur de pneus le plus important du Moyen-Orient. Je ne me porte pas garant, mais sa proposition mérite d’être étudiée ... / ... " - Source Blog de Patrick Devedjian
Le 3 mai, il était l'invité du Grand Rendez-vous Europe 1 - Le Parisien - Aujourd'hui en France. Il annonçait à cette occasion qu'il : "accueillera lundi à Paris le groupe MAG, basé à Dubaï, en discussions sur une éventuelle reprise de l'usine de l'équipementier Continental à Clairoix (Oise). «Avec Luc Chatel (secrétaire d'Etat à l'Industrie) nous le recevrons à mon ministère demain (lundi) après-midi,» a déclaré le ministre de la Relance. Continental a annoncé la fermeture en 2010 de l'usine de pneus de Clairoix, qui compte 1 120 salariés ... / ... " Voir vidéo ci-dessous
Mittal comme Continental En bref, on allait voir ce qu'on allait voir !!!! Et, on a vu !
"Le 1er septembre, six ouvriers de l’usine CONTINENTAL de Clairoix ont été condamnés à des peines de 3 à 5 mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Compiègne pour " destructions de biens d’utilité publique en réunion " En avril dernier, apprenant que la fermeture de leur usine était confirmée par la justice, 200 salariés menacés de licenciement avaient exprimé leur désarroi dans les locaux de la sous-préfecture de Compiègne ... / ..." Communiqué du Syndicat de la magistrature (SM), du Syndicat des avocats de France (SAF) et de la Ligue des droits de l’Homme (LDH)
Et surtout, hier à 18H03, cette dépêche AP
" Continental et le groupe émirati MAG ont mis fin aux discussions sur une vente du site de Clairoix (Oise) sans avoir pu trouver d'accord, a annoncé lundi Continental. Les deux parties "ont d'un commun accord mis un terme à leurs entretiens portant sur la vente de l'usine de pneus tourisme de Clairoix et de technologies pneumatiques.
Aucun accord n'a pu être trouvé", a indiqué le manufacturier dans un communiqué. La direction de Continental a annoncé le 11 mars son intention de fermer fin 2009 l'usine de Clairoix qui compte plus de 1.100 salariés, faisant valoir les difficultés traversées par l'industrie automobile. Le groupe émirati MAG s'était dit intéressé par un éventuel rachat. La direction de Continental, les syndicats et l'Etat ont signé en juin à Paris un accord comprenant les mesures sociales d'accompagnement des salariés concernés par la fermeture du site de Clairoix. Le document prévoyait notamment le versement d'une prime nette de 50.000 euros par salarié, en complément de l'indemnité légale. - AP/Yahoo
Aucun communiqué ou commentaire du ministre de la relance, dont le site vante les actions du plan de relance dans les départements ni de la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi qui préfère évoquer la : Réunion G7 - Assemblées Annuelles du FMI et de la banque Mondiale à Istanbul .
"Trop petits mes amis" répondront les économistes et conseillers libéraux de la majorité présidentielle aux salariés de Clairvoix !
Pourquoi voudriez-vous faire les gros titres, alors que les banques ont la capacité et la volonté de rembourser le gouvernement (tout en proposant de faire payer les avoirs toxiques aux contribuables du monde entier) , aux belles photos du G20, à la soudaine disparition des paradis fiscaux qui ont signé entre eux des accords de coopération et à la réception triomphale de notre Président à New York : " ... / ... en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, avec pas moins de 4.000 invités et "une facture de 400.000 euros", affirme le site Bakchich.info. Le député PS Hervé Féron renchérit : "Le président de la République organise une garden party au Manhattan Center Studio pour 4.000 Français installés aux Etats-Unis pour une facture, selon plusieurs sources, de 400.000 euros pour le budget réception, et de 2 millions d'euros en tout" - Source Nouvel Obs
Mittal comme Continental La seule déclaration est à mettre au compte de Christian Estrosi à qui on a du "refiler la patate chaude"
" Le gouvernement français sera "attentif" à ce que Continental fasse preuve de "solidarité" ... / ... a dit le ministre sur RTL.
"Nous serons attentifs à ce que Continental agisse pour montrer sa solidarité à l'égard de salariés qui n'ont pas à subir le préjudice de l'attitude qui est la leur", a ajouté M. Estrosi. "J'espère qu'on pourra reprendre les fils du dialogue", a espéré pour sa part le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME, Hervé Novelli, sur I Télé, soulignant que la rupture de ces négociations était une "mauvaise nouvelle pour les salariés et pour l'économie" - Source Le Figaro
Attentifs ? C'est bien le moins qu'on puisse faire !
Mais le seront-ils en ce qui concerne les salariés de l'usine Legré Mante dont Slovar vous parlait il y a peu :
" ... / ... Il y a deux mois, les 48 salariés se sont retrouvés mis à la porte sans aucune proposition de plan social et sans aucune explication, la direction leur refusant même le principe d'une rencontre. Le groupe Margnat, propriétaire de cette entreprise, accuse la concurrence chinoise pour justifier la liquidation judiciaire. Il oublie au passage que la Commission de Bruxelles a institué un droit antidumping provisoire sur les importations d’acide tartrique. Les 48 salariés de l'usine mènent depuis un combat exemplaire contre une direction qui emploie tous les moyens pour détruire leur avenir (envoi de CRS, sabotage des lieux avant la visite d'un éventuel repreneur...) ... / ... "
Dans la mesure où Patrick Devedjian ou Christian Estrosi l'ignorerait, nous leur donnons un point sur leur situation : "Nous sommes déçus, nous nous en doutions un peu car nous savions que certains lui mettraient des bâtons dans les roues mais nous gardons espoir, nous allons nous battre encore", dit Michel, salarié de Legré-Mante, l'usine de Montredon, depuis 12 ans. Il traduit ainsi l'état d'esprit de l'ensemble des salariés après l'annonce par le candidat à la reprise, de son renoncement ... / ... " Source La Provence
Alors, pas de remarques, sorties verbales assasines sur les socialistes "sans idées" ou vos prédecesseurs (de droite). Vous avez tout fait pour obtenir le pouvoir absolu dans les assemblées nationales et vous l'avez obtenu ! Alors, ce que les salariés et les chômeurs de ce pays vous demandent, ce n'est pas de la vigilance mais de l'efficacité.
Et pour l'instant, à part la fiscalisation des idemnités d'accidents du travail et "filer du fric" aux gamins pour venir à l'école ...
Crédit et copyright photo
Jeunes talents SFR - Hervé Dorval
France Soir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Slovar 2856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte