Magazine

Solaire/Aixi a, la fin !!! (1)

Publié le 06 octobre 2009 par Eddie
Alors, je veux tourner la page aixia, mettre un terme à cette série de posts, et mettre vraiment les choses au point.
Je vais donc faire ça en deux fois, afin de ne pas surcharger la lecture,
Dans ce premier post, je vais résumer mon histoire perso avec une agence aixia particulière.

Voilà, bonne lecture, et encore et toujours, donnez vos avis et vos expériences, positives ou négatives !

Mon cas particulier avec une agence aixia particulière.

Tout d'abord, laissez moi vous rappeler que je suis électricienne et que Chéri est plombier, et nous sommes tous les deux bricoleurs.

1- La commande.
Nous savons exactement ce que nous voulons. Nous posons des questions très précises au commercial.
Voici ce qui nous a été promis :
    - prêt à taux zéro
    - 1000 € de subvention du conseil général
    - du matériel permettant de mettre les panneaux solaires en guise de toiture sur un appenti construit par nous même
    - un chauffe eau solaire ayant la résistance électrique intégrée
    - matériel livré rapidement

2- la Livraison
C'est le « patron » qui livre. Tout n'y est pas, il doit revenir. Il ne reviendra que de longs mois plus tard. Quand Chéri lui parle de mettre les panneaux en toiture, il nous dit que ce n'est pas possible.
Après discussion avec lui, nous décidons de les mettre par terre, sur des plots (il nous conseille la distance, le genre de plots, etc),. Le patron nous confirme que cette deuxième solution est bonne, il nous livre les goulottes pour poser les panneaux, tout va bien.

3- La première installation
Les plots sont faits, les panneaux sur les rails, montés sur les plots. C'est le soir, tout est posé.
Le lendemain matin, tout est tordu, les rails n'ont pas tenu sous le poids des panneaux, les panneaux sont foutus, les fixations arrachées.

4- le conflit
Nous appelons de suite l'agence. En vain. La secrétaire promet qu'elle laisse des messages, mais rien, jamais un rappel. Des jours, des semaines. On envoie des lettres, rien.Chéri croise le commercial, lui en parle, il fait genre je suis outré, j'en parle au patron, rien.
De guerre lasse, nous décidons de faire intervenir l'assistance juridique de mon assurance (vive la maif !). La convocation devant un conciliateur fera finalement bouger les choses...
C'est un an après avoir payé la totalité de la facture, soit après avoir passé un hiver à payer l'eau alors que nous avions des panneaux solaires dans le jardin, que le gérant se décide enfin à revenir nous contacter.
Et là commence le bal de la mauvaise foi :
    - ces rails ne sont pas fait pour être posés sur des plots, mais à plat
    - non, la résistance électrique n'est pas comprise, c'est un supplément de 2000 €
    - non, il ne manque pas de vase d'expansion et celui en place n'est pas sous dimensionné
    - non, ce n'est pas à lui de fournir les raccords du système (!!!!!)
etc, etc...
Mais comme Chéri et moi ne nous laissons pas faire, comme il n'est pas vraiment en position, avec ses un an de silence radio, ses panneaux foutus dans le jardin, il cède sur tout.

Il doit remplacer les panneaux, fournir des rails solides, fournir la résistance électrique, et finir les travaux pour fin aout.

5- La deuxième installation.
Bizarrement, les ouvriers qui viennent se rendent compte qu'il manque deux vases d'expansion, le seul pauvre petit livré ne suffisant évidemment pas pour les 1100 litres et la double circulation de notre chauffe-eau.
Ils remplacent les panneaux, les fixent sur des rails deux fois plus épais, raccodent tout, et fin aout, tout est fini.
La partie solaire fonctionne. Mais mal, on ne le saura que plus tard. Le régulateur est mal configuré et on ne nous a pas du tout expliqué son fonctionnement !
Mais quand je veux essayer la résisatnce, rien du tout.... j'ouvre, pour voir, et là, quelle horreur ! Le cablage est faux, les couleurs normalisées non respectée (la terre était en fil gris, les connaisseurs apprécieront !), bref, quand un plombier cable, ce n'est pas du travail d'électricien …

Mais bon, ceci étant réparé, croyant que la partie solaire fonctionnait bien, nous sommes contents.

6- La tempête
Nous avons eu le solaire fin aout, fin janvier, la tempête soulève l'ensemble des panneaux, arrache toutes les fixations, tord les rails, et le lendemain matin, nous avons la joie et le plaisir de découvrir nos panneaux par terre.

Ne voulant surtout pas retravailler avec eux, nous faisons appel à une entreprise près de chez nous.
L'assurance étant ok, il nous remplacera les panneaux foutus, refixera des rails (beaucoup plus épais que les deuxièmes amenés !), reconfigurera le régulateur, réparera les erreurs des précédents ouvriers.
A la vue des panneaux qu'il a ammenés et de son matériel, je me rend compte que le fameux matériel vanté comme étant le top du top par aixia est en fait du matériel léger.
Surement fonctionnant comme il faut, mais pas de la même qualité que ce que nous avons maintenant.

7- le bilan
Du matériel acheté chez aixia, seul ont survécus le chauffe-eau et le régulateur, car protégés de la tempête.
Des promesses du commercial, nous n'auront pas vu la couleur des 1000 € de subvention (quand même presque 7 % du total !) et le fameux prêt à taux zéro s'est transformé en prêt à 1,5 %...


Voilà, ici, ce ne sont que des faits, que de l'objectif.
C'est évidemment MON expérience, un cas particulier, mais dans les différents commentaires reçus sur ce sujet, l'écrasante majorité ont fait part de soucis similaires, et ce avec d'autres agences... Je dois être honnête et dire qu'une personne a déclaré être contente de la société aixia dans les coms.

Je fais un bilan final dans le prochain post :-)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eddie Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog