Magazine Football

Pokou : "Je joue encore au foot"

Publié le 06 octobre 2009 par Sr35
Venu samedi soir à Rennes afin d'assister au match entre l'AJ Auxerre et son ancienne équipe du Stade Rennais, l'ancienne vedette des "Rouge et Noir", Laurent Pokou, s'est exprimée au sujet de son passé dans la capitale Bretonne.
"Je n'étais plus revenu à Rennes depuis le Centenaire du club en 2001. Le Stade Rennais c'est une partie de moi-même. Je pense que j'ai pu apporter au Stade Rennais et aux Bretons, un temps soit peu de ce que je pouvais donner. S'ils en ont gardé un bon souvenir, tant mieux. Je pense que Rennes devrait jouer une coupe européenne, et quand je vois les moyens et les installations, je dis qu'il faut qu'ils aient de l'ambition. Quand je vois tout ça (le SRFC aujourd'hui, NDLR), j'ai envie d'avoir 17 ans, à nouveau (rires). Je joue encore au foot de temps en temps, pour me décrasser, pour maintenir la forme", a donc révélé l'Ivoirien, âgé aujourd'hui de 62 ans.
A la question de savoir s'il gardait en tête des souvenirs forts, Pokou s'est montré nostalgique : "Quand je suis arrivé au Stade Rennais, le club était sur le point d'être relégué. J'ai fait mon premier match à Troyes, on a gagné 2-1, et j'ai marqué. Et puis le deuxième match, ici à domicile contre Lyon, avec Domenech... C'était la première fois que je jouais devant mon public, qui voulait me voir. On avait gagné 1-0 et c'est moi qui avait marqué le but. Ou encore, quand a reçu ici le grand Saint-Etienne qui venait de battre Hadjuk Split, 5-1. Nous les avons battus 1-0, et j'avais encore marqué le but. Ce sont des souvenirs qui restent gravés dans ma mémoire. Rennes, c'est le club de ma vie."

Source / Auteur : Ouest-France / M.S.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sr35 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines