Magazine Autres musiques

The 69 Eyes, back in (finish) blood

Publié le 02 octobre 2009 par Laurent Gilot @metalincmag

69Eyes2009-small Avec sa musique, le groupe d’Helsinki nous fait croire depuis 20 ans qu’un tunnel secret relie la Finlande à la Californie. Parfois comparé à des formations mythiques comme Guns N’ Roses ou The Cult, The 69 Eyes est allé dans la cité des anges pour enregistrer son neuvième album « Back In Blood ». Entretien avec le chanteur Jirki 69.

Quel accueil a reçu votre album live « Hollywood Kills : Live At The Whiskey A Go Go » en 2008 ?
Jyrki 69 : Suite à cette sortie, beaucoup de monde voulait voir ce disque édité en DVD. Ce sera désormais chose faite dans l’édition spéciale qui va accompagnée la sortie de « Back In Blood » ! C’était une prestation unique dans un des endroits les plus mythiques au monde. C’est un témoignage de la nuit où The 69 Eyes a conquis Hollywood !

A propos de Los Angeles, c’était un rêve de gamins de pouvoir jouer là-bas ?
Totalement ! Le fait de jouer dans des endroits aussi mythiques est toujours très excitant. Lors de cette tournée, nous avons également donné des shows dans des salles légendaires comme The Fillmore à San Francisco, Irving Plaza à New York, le Zénith ou à la Loco à Paris…

Est-ce qu’un groupe comme Hanoï Rocks vous a montré la voie à suivre pour sortir de vos frontières ? Est-ce que c’est important pour vous de sonner comme si vous étiez un groupe américain ?
Naturellement, Hanoï Rocks est un des groupes principaux qui nous a donné envie de nous lancer dans la musique, au même titre que Guns N’ Roses, bien sûr ! Nos racines musicales ont toujours puisées leurs sources dans le rock américain et la culture pop en général, que ce soit avec les films, les BD ou autres. Je pense que la façon dont nous écrivons est très finlandaise, surtout lorsqu’il s’agit de laisser transparaître un sentiment de mélancolie à travers nos mélodies. Notre nouvel album, « Back In Blood », a été enregistré à Los Angeles avec une équipe américaine, ce qui rend notre son plus proche de certains productions de ce pays. Il n’empêche que la quintessence de notre musique vient de notre héritage finlandais !

69Eyes2009_s
Peux-tu justement nous parler des conditions dans lesquelles « Back In Blood » a été enregistrées avec le producteur Matt Hyde ? Peux-tu nous en décrire le processus ?
Lors des sessions de pré-production à Helsinki, en janvier dernier, nous avons écris 25 chansons et, avec Matt, nous avons sélectionné celles qui devaient absolument figurer sur cet album. Par la suite, nous avons tourné à travers l’Europe en février avec le groupe Tiamat. Le mois suivant, nous avons pris un vol direct pour Los Angeles afin d’enregistrer « Back In Blood » qui a été bouclé à la fin du mois de mai. Matt a réussi à remettre du « danger » dans notre son. Il a su faire ressortir les sentiments les plus enfouis afin qu’on puisse les entendre sur ce disque. Au final, nous avons joué et chanter comme si nos vies en dépendaient ! C’est ce qui arrive quand tu as quelqu’un comme Matt Hyde aux commandes.

Quel est le concept horrifique associé à cet album ? Est-ce que vous aimez vous amuser avec ces codes ?
Avec The 69 Eyes, nous avons toujours été attiré par les histoires de vampires et les films d’horreur. Les paroles de ce nouvel album sont donc toutes inspirées par des histoires de mort-vivants, de vampires ! Pour continuer à alimenter ce concept de base, nous sommes allés jusqu’à regarder 3 à 4 films d’horreur chaque nuit alors que nous enregistrions les parties vocales de « Back In Blood ». Mais, cela ne va pas plus loin, nous sommes juste des fans de films d’horreur…

Vous avez l’étiquette d’un groupe Goth’N’Roll. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Est-ce qu’une chanson comme « Gothic Girl » y a beaucoup contribué ?
Je pense qu’il nous a fallu près de 10 ans pour mettre au point ce son que l’on appelle « Goth’N’Roll ». Au départ, nous étions un groupe glam très inspiré par les histoires d’horreur et de vampires. Progressivement, nos racines gothiques se sont affirmées… Le producteur qui nous a accompagné au cours des dix dernières années, Johnny Lee Michaels, est le premier a avoir voulu introduire des synthés dans notre son. En 99, le son 69 Eyes est alors né et le groupe a acquis une nouvelle identité. Cela a contribué au fait que nos chansons sont passées à la radio finlandaise et nos disques sont devenus disques d’or et de platine. Pour en revenir à « Gothic Girl », c’est notre premier single a avoir été certifié single d’or ! 10 ans avec le même producteur, c’est beaucoup… C’est la raison pour laquelle Matt Hyde nous a rejoint et cela nous a donné un sacré coup de fouet ! The 69 Eyes renaît. Il y a, à nouveau, beaucoup d’énergie glam dans notre son, au même titre que des ambiances bien dark et gothiques. We’re back in fuckin’ blood!

Propos recueillis par Elvira Santa
Photo : DR

The 69 Eyes, Back In Blood (Nuclear Blast/Pias)
Sortie le 28 août 2009

www.69eyes.com
www.myspace.com/theofficial69eyes

The 69 Eyes, Dead Girls Are Easy, Vidéo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Gilot 608 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte