Magazine Beaux Arts

Bruno Allain, peintre, auteur,...

Publié le 19 octobre 2007 par Dominique Rémond

Bruno Allain a découvert le théâtre lors de ses études à l'école Centrale. Il est actuellement chargé de l'action scolaire au théâtre du Rond Point.
Après avoir obtenu le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Centrale des Arts et Manufactures de Paris, Bruno Allain opte pour le métier d’acteur. Il joue de grands rôles du répertoire : Lorenzaccio, Hamlet, Perdican ou Rodrigue. Il écrit une dizaine de pièces parmi lesquelles “Assassinez-moi!” (Editions de l’Avant-Scène), de nombreux textes courts, en particulier “L’interview et “L’adieu” publiés chez CRATER (in “Rencontres à la Cartoucherie”) et un récit centré sur des personnes agées intitulé “Age et visages” (Editions de l’Amandier). Il devient en 1998 lauréat du Centre National du Livre. Il est également responsable des relations avec l’Education Nationale pour les Ecrivains Associées du Théâtre (EAT) et le théâtre du Rond-Point. Il suit parallèlement une carrière de peintre.
Aujourd'hui Bruno Allain présente au Théatre de la Vieille Grille : Inauguration


25, 26, 27 octobre à 21h
28 octobre 2007 à 17h

               INAUGURATIONS

"La vie d'un maire à travrs ses discours depuis sa première éléction jusqu'à ses obsèques"
                        de et par Bruno ALLAIN

Théâtre de la Vieille Grille
1 rue du Puits de l'Ermite
75005 Paris
M° Place Monge
Réservations : 01 47 07 22  11
vieille.grille@free.fr
Tarifs : 16 € avec boisson
Merci à L'Art mobile et Bruno Cochet
Inaugurationsph.jpg
En déménageant labibliothèque d'un ami, je sors un livre poussiéreux des années 1920. Il s'agit de modèles de discours en toutes circonstances à l'intention des maires. J'en lis à haute voix. C'est ronflant, IIIème république, à la fois progressiste et conservateur, cocardier, paternaliste, exaltant l'école, le bon vin et l'entraide, franchouillard à souhait. On se marre.
En ces temps, où le retour aux "valeurs" est de mise, j'ai choisi de m'inspirer de ce matériau et d'écrire la vie d'un maire à travers ses discours depuis sa première éléction jusqu'à ses obsèques : 30 ans en une heure ponctuée de pauses pour lever le verre. Et penser la démocratie avec jubilation.
Venez!


Bruno Allain


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique Rémond 463 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte