Magazine Immobilier

Nouvelle attaque sur notre environnement

Publié le 24 février 2009 par Chamossaire

Nouvelle attaque sur notre environnement
M. Erik Gangsted, Président de l'Association des propriétaires d'Anzère et ses associés, remettent ça !
Après une première tentative avortée en novembre 2007 et quelques oppositions de riverains, car l'implantation sollicitée ne correspondait pas aux prescriptions administratives, une nouvelle mise à l'enquête a été sollicitée en février 2008 et au même endroit sur Chamossaire pour édifier un immeuble de 8 appartements et cette fois-ci ce sont une douzaine de personnes qui se sont élevées contre cette nouvelle tentative de détérioration de l'environnement de l'endroit. Jamais ces opposants n'ont reçus, de la part de la Commune les éclaircissements demandés sur ce projet. Une simple lettre de l'administration communale arrivait chez les opposants déclarés pour les informer du retrait de ce projet. 11 mois après !
Pour la troisième fois, mais cette fois-ci en créant une nouvelle parcelle distincte de 999 m2 portant le numéro 8494, une nouvelle mise à l'enquête vient d'être déposée portant sur 545 m2 pour 8 appartements. Voici la vue de ce projet de face et de dos. Et ce serait le premier de quatre visant à créer un mur d'immeubles sur le plateau de Chamossaire. Autant les immeubles Marino et les Aulnes, au niveau de la route en contrebas induisent une nuisance relativement faible, autant ces constructions contreviennent gravement à notre environnement.
La commune qui, depuis 25 ans n'a donné que des autorisations pour bâtir des chalets dans cette zone d'habitats collectifs et d'hôtels ne peuvent se permettre d'accorder aujourd'hui des autorisations de bâtir des immeubles d'habitats collectifs. Qui plus est sans véritables accès puisque, que ce soit par le bas où ils ont abandonné il y a quelques années cet accès pour les véhicules, ni par le haut où ils ne l'ont jamais eu, ce chemin n'a que 3m50 de large, ce qui ne permet pas aux véhicules de se croiser. Par ailleurs il n'est pas un promoteur de chalets qui, depuis cette date n'ait vendu des chalets individuels sans promettre qu'il n'y aurait que ce genre de constructions sur les terrains restant sur Chamossaire !
J'ai personnellement chargé M° Jacques FOURNIER, Docteur en droit et avocat-notaire à Sion de défendre mes intérêts dans cette affaire et il est bien évident que tous ceux qui ne trouvent pas normal cette dépréciation de notre environnement, peuvent s'associer à cette procédure en prenant contact avec lui au :
00 41 (0)27 323 10 02, e-mail : jacques.fournier@nendavocat.ch
Tous ceux, résidents sur cette zone et qui ont intérêt à la garder telle que nous la connaissons aujourd'hui, ont la capacité à s'opposer à cette édification. Les oppositions permises par la réglementation nous donnent jusqu'au vendredi 27 février 2009 pour le faire directement auprès de la commune par courrier chargé ou par l'intermédiaire de M° Fournier ou autre conseil. M° Fournier, notaire, est un spécialiste de tout ce qui touche aux affaires de construction.
Je reste personnellement à la disposition de chacun qui souhaiterait avoir plus d'informations par téléphone. En me communiquant vos coordonnées téléphoniques par mail que vous avez sur ce blog et les heures d'appels que vous souhaitez et je me ferais un plaisir de vous rappeler à ce moment là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chamossaire 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte