Magazine Côté Femmes

Mes astuces pour éliminer les mauvaises herbes du jardin

Par Brunetisa

Pour ceux qui ont un jardin, une cour ou un petit bout de terrain quelconque, avec des allées en graviers, des bordures, des potagers, des parterres de toute sorte, je suppose qu’ils sont confrontés à un gros problème qui revient et revient inlassablement tout le long de l’année : les mauvaises herbes !

Mes astuces pour éliminer les mauvaises herbes du jardin

crédit photo: quinn.anya

Elles ne cessent de tout envahir et elles sont une grosse mangeuse de temps. Rappelez-vous les heures passées à les traquer, à les enlever, à vouloir les éliminer une fois pour toute. Mais, au bout d’un moment, elles reviennent et continuent à tout envahir.

Certes, des solutions radicales pour les éliminer existent : du chlorate ou du Roundup et hop, le tour est joué !

Stop ! Halte, Au Secours ! Arrêtez ! N’utilisez plus ces poisons ! Ils sont dévastateurs pour l’environnement et la santé. J’avoue, moi aussi, j’ai été bernée par le Roundup. Soi-disant inoffensif pour la terre, il y a quelques années, j’en ai répandu dans mon potager avant de commencer mes semis. Mais, depuis que je sais qu’il est tout aussi mauvais que les autres désherbants, j’ai de suite arrêté. Ces chlorate et rund-up sont de véritables poisons qui sont encore trop souvent employés par ceux qui ne prennent pas la peine de trouver d’autres solutions, tout aussi efficaces, mais qui respectent l’environnement, la santé et qui ne prennent pas forcément plus de temps.

Pleine de remords et de honte de m’être fait avoir comme ça avec le Roundup, j’ai cherché des solutions écologiques pour éliminer les mauvaises herbes de mon terrain. J’en ai bien sûr trouvé. Quand on veut, on trouve ! Les voici :

L’huile de coude est un premier bon moyen. Retirez tout simplement les mauvaises herbes, une par une, et vous n’en aurez plus ! Bon, c’est valable quand vous n’avez pas un trop grand terrain. Mais, c’est faisable.

Pour les allées :

Le gros sel marche bien. J’en répands régulièrement dans mes allées. J’en mets plus sur les pissenlits ou autres grosses mauvaises herbes. Elles meurent assez rapidement. Pour la prévention, j’arrose régulièrement mes allées avec de l’eau à forte concentration en sel, en clair, je fais fondre le sel dans de l’eau de pluie.

Le vinaigre blanc est efficace pour le liseron (une plaie pour le jardinier). Un filet dessus pur et il fane en moins de deux.

L’eau chaude est aussi utilisable. Vous pouvez utiliser votre eau de cuisson pour les grosses mauvaises herbes.

Vous pouvez aussi brûler les mauvaises herbes avec un chalumeau ou un décapeur thermique.

En prévention, dans une allée ou une terrasse en graviers, vous pouvez mettre avant le gravier, un film géotextile. Moi, j’ai un peu triché, j’ai refait ma terrasse en graviers cet été et, trouvant le géotextile trop cher, et voulant trouver une alternative plus écolo, j’ai mis de vieux draps récupérés donc gratuits. Pour le moment, cela marche assez bien. Certaines herbes arrivent quand même à passer. Mais, c’est minime, c’est une part une, cela part facilement car la racine n’est pas très bien implantée. Il suffit de surveiller et de les enlever régulièrement. Cela prend 30 secondes. Je n’ai plus ces grosses touffes.

Pour le potager :

J’avoue de suite que j’ai fini par comprendre que la présence de la moindre petite herbe n’empêchait pas mes légumes de pousser.

Toutefois, je ne laisse pas mon potager être envahi. Je passe régulièrement. J’élimine les plus grosses mauvaises herbes. J’enlève les petites uniquement si elles empêchent mes semis de lever. C’est le cas pour le mouron. Là, je suis obligée de m’y mettre, brin par brin (j’ai tendance à semer trop serré, ma binette ne passe donc pas) en essayant de ne pas retirer en même temps mes pousses de carottes, de salades ou de poireaux. Cela prend du temps mais un seul passage suffit. Dans les endroits où la largeur d’un outil passe, je bine régulièrement.

En prévention, j’utilise la technique du paillage avec des feuilles mortes, de la tonte de pelouse, de la sciure, des cartons… (c’est promis, j’écrirai bientôt un article complet sur la question). Un bon paillage de quelques centimètres et les herbes ne peuvent plus pousser. C’est simple et efficace. En plus, la tonte permet de garder l’humidité quand vous arrosez vos légumes.

Voilà, je crois que vous ne verrez plus les mauvaises herbes de la même façon. Et n’oubliez pas que certaines herbes considérées comme mauvaises sont en réalité un bienfait pour les jardiniers et même les gastronomes (je pense notamment aux orties, à la prêle, aux pissenlits). Je ne dis pas que vous les apprécierez toutes… Mais, vous savez maintenant les combattre avec efficacité et surtout de manière écologique. C’est plus facile de gagner la guerre quand on a les armes adéquates ! Surtout arrêtez avec les chlorates, les Roundup et compagnie. Ne croyez pas les fabricants qui vous disent que leur désherbant est écologique. Il le sera toujours moins que du paillage, des draps ou de l’eau chaude, vous ne croyez pas ?

N'hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par  Kleber
posté le 16 octobre à 17:29
Signaler un abus

Bien compris .Moi aussi j'aime le Jardi voir mon blog. http://gege.vip-blog.com Catégorie gege et evelyne et le jardinage.

Par Lolotte
posté le 16 octobre à 14:36
Signaler un abus

Merci pour ces précieux conseils. C'est en réalisant des actes plus responsables au niveau individuel qu'on arrivera à changer les choses. Merci à vous de partager vos expériences

Ajouter un commentaire