Magazine Culture

Entretien avec Jana & JS

Publié le 01 octobre 2009 par Blogcoolstuff
Entretien avec Jana & JS
Elle est autrichienne, il est français, ils vivent et travaillent ensemble à Salzbourg. En quelques années ils sont parvenu à imposer leur style ("une certaine idée du pochoir polychrome" disent-ils) et leurs thématiques propres : regard sur la ville, regard sur sa population et aussi, voire peut-être surtout, regard sur le regard. A l'occasion de leur actuelle exposition à la galerie Itinerrance (Paris, jusqu'au 21 octobre), Some Cool Stuff vous propose un entretien avec le duo de pochoiristes Jana & JS. Cerise sur le gâteau, le reportage photo sur leur exposition en cours est également signé des deux artistes. Qu'ils soient donc doublement remerciés.

Vous travaillez le pochoir en couple depuis 2006. En faisiez vous déjà séparément avant votre rencontre ? Pourquoi et comment avoir choisi cette méthode ? JS : J’ai commencé à découper des pochoirs à peu près au moment de notre rencontre en 2003. Jana s’y est mise plus tard, et nous avons travaillé chacun de notre côté pendant une courte période. Quand Jana est venue me rejoindre à Paris nous avons réellement commencé à travailler ensemble. J’ai découvert le pochoir lorsque nous vivions à Madrid. Il y en avait pas mal sur les murs de la ville. Cette technique m’est tout de suite apparue comme parfaite pour moi.
Entretien avec Jana & JS
Vous travaillez en duo. Concrètement, comment est-ce que cela fonctionne ? Y a-t-il répartition des tâches ? Jana : Au départ il y en avait une. Je travaillais plus sur les portraits et Js sur la thématique urbaine. Mais très vite nous nous sommes mis à traiter tous les deux les mêmes sujets. Il nous arrive maintenant de découper ensembles des pochoirs.
Vous faites partie du collectif WCA créé par Artiste Ouvrier. Vous pouvez nous en dire plus sur ce collectif, sur ce qui vous réunit et ce qui vous a amené à en rejoindre les rangs ? JS : J’ai été le premier « élève » d’Artiste-Ouvrier, puisqu’il à voulu le collectif comme une sorte d’école du pochoir. Ce qui nous rassemble sont les techniques de découpe et de peinture particulières. Ce collectif regroupe cinq artistes (Marybel et 6lex en plus d’Artiste-Ouvrier et de nous). Si aujourd’hui les distances nous freinent dans un véritable travail collectif, celui-ci nous permet toutefois de partager la passion du pochoir et de confronter des styles et des thématiques différentes autour d’une technique commune. La WCA est aussi très liée au collectif ASA (regroupant Dash3ultra, Quasikunst, Anne Pfirsich et Pihro) qu’Artiste-Ouvrier a fondé en Allemagne. A ce sujet, je précise que les neufs membres de ces deux collectifs exposent ensemble leurs travaux à la Galerie Ligne 13 (“WCA ASA - International Stencil Crew”) à partir de ce 1er octobre.
Entretien avec Jana & JS
Quelle est cette technique particulière propre au collectif WCA ? C'est possible d'en apprendre un peu plus à ce sujet ? JS : Nous n'aimons pas trop parler de technique, mais de manière basique on peut dire que la technique WCA repose sur la découpe systématique de deux pochoirs (sans intervention informatique sur l'image d'origine), une part importante de peinture sans pochoir et une approche polychrome.
Depuis 2006, année de votre entrée dans l'univers du pochoir, quelles évolutions avez vous pu observer concernant cette pratique ? Le pochoir a aujourd'hui une place plus importante dans l’univers de l’art urbain. Il y a de plus en plus d’évènements d’importance, d’expositions collectives ou personnelles en galerie et du coup une visibilité et une reconnaissance plus importante.
Entretien avec Jana & JS
Il y a une présence récurrente dans vos créations d'appareils photos ou de photographies comme de fenêtres. Est-ce une manière de mise en abîme, une façon de susciter la réflexion sur ce qui est donné à voir ?
Effectivement, la mise en abîme est un de nos thèmes de prédilection. Notre travail porte en grande partie sur le regard que nous portons sur les choses qui nous entourent et en particulier sur la ville. Cela peut en effet porter à réfléchir la ville et son développement tout comme ce que l’on fait de certains héritages.
Entretien avec Jana & JS
Une des critiques les plus souvent prononcées à l'égard du pochoir est que celui-ci ne serait in fine qu'une forme de copie d'un document, d'une image préexistante. Vous travaillez quant à vous à partir de photographies que vous prenez vous-mêmes...
Oui,nous avons la volonté de contrôler totalement nos créations. Le fait d’utiliser nos propres photos fait partie de notre démarche puisque la photographie y a une grande part et répond au besoin d’avoir une relation et une proximité avec les sujets traités.
Entretien avec Jana & JS
Il vous arrive d'exposer en extérieur des oeuvres sous forme de collages et non de pochoir à même le mur. Pour quelle raison ?
Le fait de travailler sur papier pour beaucoup de nos œuvres extérieures repose surtout sur le fait que nos travaux nécessitent un certain temps de préparation et que nous ne voulons pas travailler dans la précipitation.
Entretien avec Jana & JS
Vous travaillez le plus souvent en extérieur mais participez aussi régulièrement à des expositions collectives ou solo comme actuellement à la galerie Itinerrance. Comment envisagez-vous le travail d'exposition ? Est-ce juste pour vous l'occasion de proposer sur support "prêts à emporter" des créations que vous avez conçues pour l'extérieur ou les créations "indoor" et "outdoor" sont-elles foncièrement différentes ?
Les travaux que nous proposons dans le cadre des expositions sont différents de ceux qui sont dans les rues puisqu’ils sont de fait amputés de tout le contexte urbain. Si nos thématiques sont les mêmes et que nous utilisons souvent les mêmes pochoirs dehors et dedans, nous attachons une grande importance aux supports que nous utilisons. Nous travaillons à intégrer notre peinture à ceux-ci pour que finalement les œuvres exposées aient un intérêt hors de la rue et autre que celui qu’on les mêmes images dans la rue.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogcoolstuff 125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine