Magazine

LA COSMECEUTIQUE: RENCONTRE AVEC Dr ERIC DUPONT

Publié le 03 octobre 2009 par Beautyexecutive
La cosmétologie évolue et nous surprend depuis quelques années. Mais après le boum des marques BIO certifiées Ecocert, sans Parabènes et j’en passe, voici la “COSMECEUTIQUE” la nouvelle génération de produits de beauté destinée à séduire les plus exigeantes…! J’ai eu la chance de rencontrer Dr Éric DUPONT, cofondateur d’IMMANENCE INTÉGRALE DERMO CORRECTION lors de mon passage à Paris pour le Congrès International de la Cosmétique “BEYOND BEAUTY” là où tous les professionnels se rencontrent. J’ai pu lui poser toutes les questions et je vais vous apporter des réponses sur la ligne de produits IDC, une marque de produits nous arrivant du Québec que j’ai déjà mentionnée dans des articles précédents. Avant de découvrir l’interview un point sur le terme «cosméceutique»: ou cosmétique “actif” conservant une frontière entre les cosmétiques et les médicaments. Le terme “cosméceutique” décrit des produits riches en ingrédients ayant un effet sur la peau et qui sont développés avec toute la rigueur pharmaceutique. Le mariage de la cosmétologie et de la pharmaceutique a créé la vague «cosméceutique». 1. Comment est né  IMMANENCE IDC ? J’ai créé et dirigé avec mon frère Luc DUPONT des sociétés spécialisées en production de matières premières utilisées en cosmétologie et des médicaments pour l’industrie pharmaceutique (Atrium Innovations, Æterna Zentaris). Après les avoir commercialisées au niveau international, nous avons eu envie de créer une nouvelle société en approchant le monde de la beauté avec une réponse « cosméceutique ». 2. On vous dit pionner en traitement anti-âge. Quelle a été la motivation de créer votre propre marque ? Après des années d’observation du marché de l’esthétique, j’ai constaté plusieurs choses : 1. Les personnes en général prêtent de plus en plus attention à leur apparence, notamment pour garder tous les traits d’une peau jeune. Les attentes des consommateurs sont donc précises et sérieuses. 2. J’ai aussi remarqué  que les consommatrices ne restent pas fidèles à une seule marque très longtemps. Elles changent, car elles se lassent du produit, n’obtenant pas les résultats souhaités. 3. Avec tout le respect que j’ai pour mes anciens collaborateurs qui s’approvisionnaient en principes actifs dans nos diverses sociétés, je dois dire que les marques cosmétiques créent des produits en accord avec les tendances et attentes des potentiels clients, mais dans un but entièrement marketing. C’est-à-dire que la science passe après le positionnement de la marque. Plusieurs n’incorporent pas les concentrations nécessaires au bon fonctionnement du produit pour des raisons de coût. Ainsi, elles gardent leurs positionnements et demeurent accessibles. Le résultat est alors compromis, le consommateur est déçu et la fidélisation dans le temps de ce dernier est délicate. Je veux offrir aux consommatrices des produits performants, efficaces mais aussi tendances. 3. Quelle est la différence entre IDC et les autres produits de beauté ? La concentration et les nombreux mécanismes d’actions ciblés en simultané. Nous incorporons de 20 à 40 % d’actifs cosmétiques dans nos produits pour garantir des résultats optimums. Nos brevets, dont REGEN-16, sont le fruit de plusieurs années d’études, la combinaison de plus de 30 molécules différentes, scrupuleusement choisies (exemple : l’Abissine :actif synthétisé par des micro-organismes de sources profondes puisé à des milliers de mètres de profondeur) pour agir intelligemment dans la peau et prévenir le vieillissement cutané. « Mieux vaut prévenir que guérir ». Nous testons tous nos produits sous tests cliniques en plus de certains en tests consommateurs. 4. Comment arrivez-vous à intégrer 40 % d’actifs cosmétiques dans les produits ? C’est un défi extraordinaire de formulation que de réussir à incorporer 40 % d’actifs et plus dans un produit. La ligne IDC fait passer la science en premier, sans compromis. La science avant le marketing. Je n’hésiterai pas à reformuler mes produits pour qu’ils soient encore plus performants en tenant compte de l’évolution de la science et de l’apparition de nouvelles molécules d’actifs. 5. Comment les femmes canadiennes prennent soin de leur peau ? De la même manière que les Européennes. Elles ne vont pas beaucoup en institut (pour info : 7 % des Françaises vont régulièrement en institut). Pour elles, ce n’est pas une nécessité de se faire faire un soin du visage régulier en institut. Elles préfèrent acheter leurs produits en pharmacie, parapharmacie ou drugstore et avoir des conseils rapides d’un professionnel. Je crois que toutes les femmes au monde recherchent la même chose : l’efficacité ! 6. Où sont vendus les produits IDC ? Nous sommes commercialisés en France dans les Parashop (74 points de vente), en pharmacie au Canada, en Turquie et au Japon. Nous avons l’ambition d’ouvrir de 25 à 30 pays d’ici 4 ans. Chaque conseiller de vente est régulièrement formé par notre équipe de formation afin de transmettre les meilleurs conseils professionnels. 7. Comment se structure la marque ? Nous avons 8 produits dans la gamme. Je souhaite offrir une solution beauté facile, courte et efficace en utilisant moins de produits en nombre, mais plus en concentration. En 2010, nous prévoyons de lancer un nouveau produit blanchissant ultra concentré à 50 % d’actifs cosmétiques (du jamais vu) pour lutter contre les tâches pigmentaires ainsi qu’un soin spécialement pour hommes. Les hommes et les femmes n’ayant pas la même peau, la formulation se doit d’être différente et nous prenons notre temps pour développer la crème qui répondra à leurs besoins. 8. Quel est votre actuel challenge pour développer votre activité ? Rendre infidèles les femmes à leurs marques actuelles, et les fidéliser aux soins IDC. 9. Comment allez-vous séduire les consommatrices potentielles encore septiques ou peut être déjà déçues du pouvoir anti-âge d’un produit cosmétique ? Leur faire essayer les produits après avoir été bien informées par nos conseillers terrains. En France, chaque point de vente Parashop est animé par un(e) professionnel(le) capable d’expliquer rapidement et avec pertinence nos différences face à la concurrence. L’essayer c’est l’adopter! D’ailleurs, une étude menée par Iris en France auprès de 114 sujets démontre que 9 personnes sur 10 ont préféré la gamme IDC à la concurrence. La réalité de cette étude nous est confirmée par le taux de ré-achat déjà enregistré chez Parashop. Alors Mesdames, convaincues? Moi en tout cas je le suis! L’utilisation des produits est un vrai bonheur. En plus de l’efficacité, nous avons le plaisir d’utiliser les produits pour leurs jolis packagings, leurs facilités d’emploi (flacon pompe; crème de jour avec ou sans protection solaire…) N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Voici quelques liens pour vous promener sur le site et pourquoi ne pas commander des produits ! Pour plus d’informations : www.idcskincare.com ou  www.parashop.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par  Karmiz
posté le 09 janvier à 03:24
Signaler un abus

voila ce qu'on peut lire par exemple...(réel, pris sur internet!)

Tous nos produits sont certifiés par Ecocert et sont garantis sans OGM, sans paraben ajouté

le mot ajouté résume ce que je viens de dire...

Par karmiz
posté le 09 janvier à 03:12
Signaler un abus

ben non le label ecocert ne veut pas dire sans parabene, il n'y a pas eu ajout de parabene mais certaines des substances employées en contiennent naturellement: huiles essentielles, etc... il faut vraiment se renseigner, on trouve cette info facilement sur internet pour ceux qui en doutent!

A propos de l’auteur


Beautyexecutive 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte