Magazine Société

Les TIC au cœur des enjeux de l’intégration euro-méditerranéenne

Publié le 16 novembre 2009 par Buzzmadisson
A l’image de la construction européenne, l’Union pour la Méditerranée ne peut réussir, dans un premier temps, que économiquement. Il faut alors renforcer l’investissement dans la technologie et les compétences, pour bâtir des infrastructures qui encadreront efficacement le développement économique et la circulation de l’information.
Catalyseur de développement économique et humain, les TIC peuvent offrir aux acteurs de l’UpM des bénéfices qui redéfiniront profondément les relations entre les pays et poseront les bases d’une union euro-africaine, prolongement naturel de l’intégration euro-méditerranéenne.


La généralisation des TIC dans les pays où la population est jeune est un axe stratégique de développement. Il s’agit de construire une économie fondée sur la connaissance, intégrée intelligemment aux marchés de la rive nord et capable d’offrir une vraie perspective d’avenir à la jeune génération des pays en voie de développement.
Parmi les défis à prendre en compte, ceux liés à l’environnement et à la gestion des ressources naturelles découlent d’un développement économique et social cohérent. Ils permettent de prendre la mesure de l’urgence d’actions concrètes devant démontrer l’intérêt d’un processus comme l’UpM.


Outil central d’une réponse efficace aux enjeux de développement durable de l’intégration euro-méditerranéenne, les TIC peuvent prendre le devant d’une économie à faible impact environnemental et dynamiser le changement socio-économique, en initiant de nouvelles approches et de nouveaux usages.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Buzzmadisson 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine