Magazine Sport

L’Edito : L’Eire comprimée

Publié le 16 novembre 2009 par Levestiaire @levestiaire_net

goleiter2

Les Springboks battus en test-match, Grange troisième, Monfils en finale, les footballeurs en route pour le Mondial en barrages. Une nouvelle ère s’ouvre, celle de la France qui gagne presque.

C’est toujours l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Thierry Champion n’est pas concerné, c’est Gaël Monfils : une finale, c’est bien, une victoire c’est mieux, surtout quand on revient deux fois dans le match. Rodolphe Gilbert y a vu un match complètement fou, mais complètement fou ça va finir par vouloir dire que le Français gagne à la fin. Tant pis, la prochaine fois ça marchera, Tsonga a déjà entendu ça avant et ça faisait déjà bien marrer Djokovic et son trophée. En attendant, Monfils ne sait toujours pas s’il est meilleur quand il est crevé ou quand tout le monde est encore plus crevé que lui. Le tennis est parfois un mystère, il a bien gagné Metz juste après la Coupe Davis et Santoro vient de fêter sa 50e double page dans L’Equipe Mag.

Monf vermeil

Celui qui n’atteindra jamais ce total s’appelle Jean-Baptiste Grange, il a commencé sa saison par une 3e place. Evidemment c’est une contre performance, mais il paraît que c’est très rassurant parce qu’il a fait une grosse erreur. Evidemment tout le monde s’en réjouit, surtout Kostelic. Celui qui n’aura jamais de double page tout court s’appelle Grégory Bourdy et lui a gagné. Un indice : avec son sport il a un handicap et c’est pas une vanne.

Pas de vanne possible non plus sur le basket. Club ou sélection, Vincent Collet a choisi : Villeurbanne s’intéresse à Mickaël Gelabale. Tant mieux, le Vestiaire ouvre une semaine basket avec pas moins de deux papiers prévus. Pas d’inquiétude, la semaine prochaine ça sera fini.

Enfin, c’est passé inaperçu, mais l’Afrique du Sud a finalement renoncé à se rendre en Europe, probablement dégoûtée par le lob de Servat. Dusautoir l’a bien compris, en rappelant à Cédric Beaudou l’enjeu du match.

Pendant ce temps-là, Evra était persuadé de faire rêver les supporters, Toulalan et Abidal sont forfaits. Ca se complique, mais on ne vous dira pas pour qui.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Levestiaire 1886 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine