Magazine Blog

Safi fait peau neuve...enfin!

Publié le 23 septembre 2007 par Naim N
Plage-de-safi.jpg

   Est ce que ça sent le renouveau de Safi? Les grands travaux qui viennent de commencer permettent cette question. Renouveau, la ville en a vraiment besoin surtout après la léthargie criminelle dans laquelle des (ir)responsables municipaux l'ont plongée. Un billet de L'Economiste nous explique les détails de cette remise à niveau.

SAFI fait peau neuve. Lancée dans un vaste processus de mise à niveau, la ville est en plein chantier. L’objectif est de rehausser le standing de la ville. Et la phase de métamorphose commence par le réaménagement et l’embellissement des boulevards et principales artères de la cité.

L’enveloppe allouée à ce projet est de 100 millions de DH. Les travaux ont déjà démarré sur boulevard Hassan-II, considéré comme la «colonne vertébrale» de la ville. Cette voie est longue de 13 km.

Le chantier, qui entre dans le cadre d’un vaste programme pluriannuel pour la mise en place des infrastructures de base, devrait s’achever en 2010. La première phase des travaux est actuellement entamée sur 2,2 km pour un montant de 31 millions de DH depuis le carrefour Dar-Si-Aïssa jusqu’au quartier Jrifat.

Les études ont été confiées à un groupement d’architectes et de bureaux spécialisés. Le projet est financé par le ministère de l’Intérieur via la direction générale des Collectivités locales (DGCL), les Conseils de Région et de Province, la municipalité, l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la Radees.

Par ailleurs, l’Agence urbaine a entamé des études pour déterminer l’ordonnancement architectural des façades, des commerces et des cafés implantés de part et d’autre du boulevard Hassan-II.

Le projet prévoit l’élargissement des voies de 9 mètres de largeur chacune. La création de pistes cyclables de part et d’autre de la route est prévue. Ainsi que des zones pour piétons avec des aires de repos, des pergolas, des kiosques et différents mobiliers urbains. Au programme également: la restructuration des réseaux d’éclairage publics et des feux de signalisation.

Des espaces verts où seront plantés des espèces végétales autochtones comme le pistachier, le caroubier et l’arbousier sont à l’étude. «Ce sera la première ville du Maroc qui sera dotée d’un système de fertirrigation sur un projet public», affirme Idriss Sâadani, paysagiste consultant.

Par ailleurs, la chaussée sera couverte d’un revêtement approprié afin de mettre en évidence l’identité de chaque point giratoire du boulevard. Des ronds-points qui seront équipés de fontaines intégrées, avec une perspective dégagée pour les conducteurs.

Ce vaste chantier de modernisation vise aussi une nouvelle identité visuelle. L’objectif pour les opérateurs privés et publics est de faire de Safi une destination touristique privilégiée.

Mohamed RAMDANI de L'Economiste    

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Naim N 2875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines