Magazine Finances

Qui peut croire les boniments de l’ex-Ecureuil ?

Publié le 15 novembre 2009 par Denis_castel

Qui peut croire les boniments de l’ex-Ecureuil ?

Charles Milhaud, l’ancien Président du Directoire des Caisses d’Epargne, vient de publier sa version des faits qui lui ont coûté son poste, en accusant pêle-mêle les barons régionaux des Caisses d’Epargne, son homologue des Banques Populaires, Philippe Dupont, ses concurrents banquiers non mutualistes, au premier rang desquels Michel Pébereau, la Banque de France et la Commission Bancaire d’un vaste complot pour se débarrasser de lui. Et de se poser en innocente victime sans rien à se reprocher. Et oubliant au passage de se remettre en cause sur sa politique d’acquisition mégalomaniaque qui est sans aucun doute la véritable cause de sa destitution.

Morceaux choisis :

« J'estime aussi que le vrai problème [de Natixis] se situait surtout à la tête du directoire, où l'on n'envisage rien, où personne n'imagine le tsunami qui s'annonce. Alors que, du côté de l'Ecureuil, nous nous attendons à une crise très dure, et nous souhaitons nous y préparer. »

« En fin d'année 2007, la presse se fit l'écho de divergences d'appréciation sur la gestion de Natixis entre Philippe Dupont, Dominique Ferrero le directeur, d'une part ; Nicolas Mérindol et moi-même de l'autre. Pour dire vrai, ces divergences présentées par la presse comme une lutte de pouvoir étaient dues à une différence d'appréciation sur la profondeur de la crise. Avec Nicolas Mérindol, nous considérions que celle-ci en était à ses prémices, alors que Philippe Dupont et Dominique Ferrero estimaient, et ils n'étaient pas les seuls, que cette crise pourrait finir vers la fin du premier trimestre 2008. »

Ben voyons.

Charles Milhaud ne se prive pas de réécrire l’histoire en louant le remarquable sens de l’anticipation et la clairvoyance sans pareille dont il aurait fait preuve dès 2007 avec son bras droit Nicolas Mérindol.

Et il oublie de rappeler qu’à leur instigation, les Caisses d’Epargne ont notamment entrepris de constituer à partir de 2006-2007 un pôle immobilier alors même que, dès cette époque, n’importe quel observateur sensé pouvait se demander si l’immobilier n’atteignait pas un haut de cycle et s’il n’était pas urgent d’attendre pour procéder à des acquisitions.

Juin 2007 : les Caisses d’Epargne prennent une participation majoritaire dans le promoteur Nexity sur la base d’un cours de presque 70 euros par action. L’action Nexity cote actuellement 25 euros après être descendue à 5 euros.

Qui peut croire les boniments de l’ex-Ecureuil ?

Septembre 2007 : Les Caisses d’Epargne prennent la majorité du capital du courtier en ligne MeilleurTaux sur la base d’un prix de 41 euros par action. L’action MeilleurTaux a clôturé à 14 euros vendredi à la Bourse de Paris.

Qui peut croire les boniments de l’ex-Ecureuil ?

Sans parler de Natixis, introduite à un cours de 19,55 euros sur la base d’un business plan comme seuls savent en faire les fidèles de l’ex-Ecureuil.

Mais là, les dirigeants des Banques Populaires portent aussi une part de la responsabilité.

Donc, dès la fin 2007, Charles Milhaud commençait à faire figure de Jean-Marie Messier de la banque, et sa folie des grandeurs ne laissait effectivement pas d’inquiéter les autorités de tutelle et l’establishment bancaire et financier. Il fallait arrêter C5M dans sa boulimie d’acquisition à des prix exorbitants et la perte de trading de 750 millions de la Caisse Nationale n’a été que le prétexte qui déclenché sa chute.

Le plus désolant dans tout cela, c’est qu’un journaliste en soit réduit à faire des ménages et prête sa plume à cette opération de désinformation éditoriale pour arrondir ses fins de mois, donnant encore une fois raison à Octave Mirbeau selon lequel « un journaliste se vend à qui le paie ». Il y a heureusement des exceptions comme celle-ci.

En tout cas, on attend avec impatience la recension de l’ouvrage par le Figaro…

Original post blogged on b2evolution.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Denis_castel 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines