Magazine

Dead cities

Publié le 16 novembre 2009 par Nicole Guichard

&

9781565848443
&

&

& &Dead cities

Mike Davis
Ed Les prairies ordinaires, 2009


Une Terre où la nature recouvre peu à peu ses droits sur la ville après la disparition de l'espèce humaine. Une architecture bunkerisée dédiée à la sécurité et au contrôle comme réponse à l'effondrement des Twin Towers. Des répliques d'immeubles allemands et japonais érigées dans le désert de l'Utah pour servir de laboratoire au dernier grand projet du New Deal : la destruction par le feu des villes ennemies. Dévastée par les bombes ou les stylos rouges des spéculateurs immobiliers, la Grande Ville capitaliste s'est révélée particulièrement apte à réaliser certaines prophéties catastrophistes.


Dans ce livre, Mike Davis nous montre que, depuis son émergence, la Grande Ville capitaliste n'a cessé d'être associée dans l'esprit des hommes au spectre apocalyptique de sa propre destruction. S'inscrivant dans la tradition marxiste d'Ernst Bloch, il affirme que l'aliénation cognitive produite par la mise au ban de la nature dans l'expérience collective a suscité une angoisse constante tout au long du xxe siècle.


Dans une veine à la fois mélancolique et optimiste (le système capitaliste n'est qu'un stade de l'histoire humaine appelé à être dépassé), Mike Davis invite donc à une nouvelle science urbaine qui s'appuierait sur la dialectique ville-nature. Celle-ci permettrait d'envisager la ville dans la totalité des interactions qu'elle entretient avec son dehors naturel, et de déjouer les limites actuelles des études urbaines. Cela passe ici par un travail spéculatif s'appuyant sur une hypothèse - la disparition de l'homme - et sur un extraordinaire corpus littéraire et scientifique, où les espèces végétales et animales dansent sur les cendres de nos villes mortes.


MIKE DAVIS enseigne l'histoire urbaine à l'université de Californie. Il a récemment publié en français Paradis infernaux (Les Prairies ordinaires, 2008).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • IE6 is Dead

    Dead

    C’est pas trop tôt… ce disent les designer et développeur. Pourquoi donc ? c’est simple IE6 est enfin « décédé » et c’est tant mieux car niveau coding c’était... Lire la suite

    Par  Jeremy Charlot
    A CLASSER
  • TWIN CITIES feat SHEA SOUL – RAINCLOUD

    TWIN CITIES feat SHEA SOUL RAINCLOUD

    Note de photo : Trop de plastoc, trop de couleurs, trop de formes, Shea, ok tu as une jolie voix mais faut arrêter de se déguiser. “Raincloud”, c’est un... Lire la suite

    Par  Ikiblog
    A CLASSER
  • The Dead Pirates - Wood

    Dead Pirates Wood

    Nous ne parlons que rarement des clips musicaux, bien que leur nombre soient bien plus nombreux que les films cinématographique, que le budget soient bien plus... Lire la suite

    Par  Mathieu Urstein
    GRAPHISME, TALENTS
  • Quiver is not dead…

    Quiver dead…

    Quiver a été en week end forcé, faute à quelques soucis d’hébergement mais on est de retour... [[ This is a content summary only. Visit my website for full... Lire la suite

    Par  Quiver
    GRAPHISME, TALENTS
  • Punk is not dead...

    Punk dead...

    Petite discussion hier captée sur Twitter entre Mark Hoppus de Blink 182 et Perez Hilton, celui ci suggérant au premier d'inclure un reprise de Lady Gaga pendan... Lire la suite

    Par  Newwavehooker
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Festival: rock is dead?

    Festival: rock dead?

    Bonjour, Vous ne savez pas quoi faire le Mercredi 1 er Juillet? Je vous invite à découvrir le Festival "Rock is dead"? à l'Elysée Montmartre! Découvrez la... Lire la suite

    Par  Vincent D
    CULTURE, MUSIQUE
  • Master Shortie "Dead End"

    Theo Kerlin aka Master Shortie is a British rapper. With only 20 years old, he is a full-time producer, he's got his own record label, Odd One Out and he is... Lire la suite

    Par  Mysoulblog
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte