Magazine Politique

Ségolène Royal et les enjeux du pass contraception

Publié le 15 novembre 2009 par Exprimeo
La Présidente de la Région Poitou Charente persiste dans une mesure destinée à répondre à un réel besoin des adolescentes. La proposition de Ségolène Royal a suscité de très nombreuses réactions dont celle de M. Daniel Simon qui nous a adressé un article très documenté dont nous publions les extraits ci-dessous : "M. Chatel ignore certainement la réalité de la situation en matière de grossesses précoces en France : environ six mille jeunes filles, et en Poitou Charentes : 455 en 2007. Près d'une interruption volontaire de grossesse sur dix concerne des mineures. Les acteurs de terrain, professionnels de santé et associations spécialisées, constatent la persistance de difficultés d'accès à une contraception gratuite, anonyme et de proximité. De quoi s'agit-il en réalité, au-delà de la petite polémique partisane du ministre ? Ségolène Royal, présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes, propose un Pass' contraception. (Extrait de la présentation de ce Pass : à voir sur : http://www.poitou-charentes.fr/files/pdf/sante-handicap/sante/pass-contraception-depliant.pdf) Le Pass'contraception permet d'obtenir gratuitement la pilule contraceptive. Il s'adresse à toutes les jeunes filles, mineures et majeures, des lycées, Centre de Formations des Apprentis et Maisons Familiales et Rurales de la région Poitou-Charentes. Comment ça marche ? 1 Vous vous adressez à votre infirmier(e) scolaire ou à l'association relais présente dans votre établissement. 2 Le Pass'contraception pourra vous être proposé. 3 Avec ce Pass, vous consultez le médecin généraliste ou le gynécologue de votre choix, qui pourra vous prescrire la pilule la plus adaptée. 4 Avec ce Pass, si besoin est, le médecin ou le gynécologue peut demander une prise de sang et des analyses qui seront elles aussi gratuites. 5 Munie de ce Pass et de l'ordonnance du médecin, vous vous rendez dans n'importe quelle pharmacie de la région pour récupérer votre contraceptif pour une durée de 3 mois renouvelable une fois." Il s'agit, en résumé, de proposer dans les lycées de la région Poitou-Charentes qu'elle préside, en lien avec les Conseils de l'Ordre des professionnels de santé, des " Pass' contraception " qui permettent l'accès gratuit à une consultation médicale en médecine de ville, la réalisation d'une prise de sang et d'analyses médicales éventuellement prescrites, ainsi que la délivrance de contraceptifs oraux par les pharmacies". Ségolène Royal affirme : "je veux lutter contre les grossesses précoces des filles mineures"", comme elle l'avait déjà fait comme Ministre de l'Enseignement scolaire avec la mise à disposition gratuite dans les établissements, après consultation des infirmières de santé scolaire, de la "pilule du lendemain". ..." La proposition de Ségolène Royal présente trois intérêts majeurs : - elle réhabilite le rôle d'initiative des instances décentralisées, - cette réhabilitation intervient sur la base d'une proposition concrète concernant la vie quotidienne, - enfin, elle rappelle que la fonction des services publics n'est pas de se substituer aux familles mais de combler le vide laissé par certaines familles incapables (volontairement ou pas) ou non désireuses d'honorer certaines de leurs responsabilités. Le débat politique français gagnerait à vivre des débats plus fréquents de ce type à partir de l'action et non pas des simples oppositions de discours.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines