Magazine Cinéma

Micmacs a tire-larigot

Par Giuglio

micmacs2.jpg

Date de sortie cinéma : 28 octobre 2009

Réalisé par Jean-Pierre Jeunet
Avec Dany Boon, André Dussollier, Nicolas Marié, plus

Long-métrage français. Genre : Comédie
Durée : 1h44 min Année de production : 2008

Résumé:

Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau... Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes.

La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant.

A sa sortie de l'hôpital, Bazil se retrouve à la rue.


Par chance, ce doux rêveur, à l'inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiffonniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu'inattendus, vivant dans une véritable caverne d'Ali-Baba : Remington, Calculette, Fracasse, Placard, la Môme Caoutchouc, Petit Pierre et Tambouille.


Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d'hurluberlus, il décide de se venger.


Seuls contre tous, petits malins contre grands industriels cyniques, nos chiffonniers rejouent, avec une imagination et une fantaisie dignes de Bibi Fricotin et de Buster Keaton, le combat de David et Goliath...


Mon avis:

L'idée est bonne au départ: des pieds nickelés s'en prennent à deux grosses sociétés de marchands d'armes....


Bien que je ne sois pas un inconditionnel de Dany Boon ; il faut reconnaitre que sa prestation est à la hauteur.


Mais c'est l'ensemble des interprètes: Yolande moreau, Dominique pinon, Jean-Pierre Marielle etc etc qui donnent  à l'ensemble une solidité qui va dans le sens d'une grande qualité.


Il faut reconnaître que certaines trouvailles sont géniales et les gags fonctionnent plutôt bien.

Oui, on a rigolé, on est à fond avec cette bande de joyeux  allumés, seulement ...

Le problème c'est qu'on sort de la salle déçu.

On a l'impression de s'être fait avoir avec au final un contenu trop gentil, trop complaisant pour ces horribles personnages que sont les deux patrons marchands d'arme.


L'ensemble est "trop poli pour être honnète", trop lissé, fade, même.

La complaisance pour "les salauds" passe plutôt mal...


Est-ce parce qu'il s'agit d'une grosse production (avec la complicité de la Warner) que les auteurs ont ainsi rendu presque mièvre un scénario qui semblait subversif, joyeusement provocateur?


Finalement j'ai trouvé ce "Micmacs" décevant, trop consensuel, trop politiquement correct.


On préfèrera attendre que ça passe sur les chaines de télé ou.... s'en passer..

Enfin à vous de voir..ou de ne pas voir

17 Vidéos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Giuglio 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines