Magazine

La vie après New Order : la supergroupe attitude

Publié le 30 juillet 2009 par Buckshotgwen

neworderneworder

Bizarre comme certaines idoles refusent de mourir paisiblement dans l’indifférence d’une opulente oisiveté. Alors que Michel Sardou et Ringo Star s’efforcent de rester aussi anonymes que possibles, deux anciens membres de New Order (NO) se livrent ces derniers jours une guéguerre médiatico-numérique aussi réjouissante qu’un duel Blur/Oasis à l’orée du millénaire.

Digne d’un roman de gare, l’histoire de New Order commence là où s’arrête celle de Joy Division (JD) comme l’expliquent un petit film (Control) et un modeste documentaire… Plaisanterie et enfonçage de portes ouvertes mises à part, l’incessante envie des membres de New Order d’en découdre avec la chose pop découle peut-être de cette tragédie qui les empêchera pour toujours d’être à la hauteur du mythe fondateur. Une sorte de « janisjoplinisation » ou de « kurtcobainitude » préventives que, ni le succès (NO a vendu un trillion de fois plus de disques que JD), ni le son révolutionnaire de Blue Monday ne sont parvenus à effacer de la mémoire des thuriféraires de la chose musicale moderne.

Résultat, Bernard Sumner (dit Barney) et Peter Hook (dit Hooky) jouent depuis dix ans ans à reformer New Order entre deux projets solos sous l’oeil désabusé d’un Philip Morris qui s’occcupe comme il peut. Une soif de reconnaissance qui rappelle étrangement le titre du second album de NO : Power, Corruption & Lies. Tout un programme qui, en sautant une tripotée d’étapes transitoires (si si, j’ai résumé), nous amène au propos de ce billet : Bernard et Peter s’amusent comme des gosses avec leur supergroupe respectif !

Petit descriptif des forces en présence avant le combat des chefs prévus  à la rentrée :

Version Barney = objectif guitares

Equation simple : Barney + Alex James (guitariste de Blur) + Jake Evans (guitariste de Rambo and Leroy)

Watch : Sink Or Swim sur YouTube > Ah ben non, ils ont supprimé le seul bout de musique à se mettre sous la dent :-((( Grrrrr

Page Facebook

Twitter : @badltmusic

-> En rôdage au prochain Festival des Inrocks… et premier single attendu le 21 septembre.

Version Hooky = objectif basses

Equation complexe : Hooky + Mani (bassiste des Stone Roses) + Andy Rourke (bassiste des Smiths) + Gary Briggs (chanteur d’un groupe inconu)

Page Myspace avec de la musique très neworderesque à écouter… Miam !

-> L’album sortira peut être un jour malgré les annonces rassurantes, quand tout ce beau monde sera sur le même fuseau horaire et pas trop aviné…

Bonus : Ceremony by New Order (pas d’époque)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Buckshotgwen 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte