Magazine Info Locale

Nouvelles d’ici et d’ailleurs

Publié le 17 novembre 2009 par Juval @valerieCG

Voici des news, certes en vrac, sur les différents sujets qu’on a abordés.
Jje voudrais qu’on essaie de suivre les infos qu’on collecte et pas qu’une chasse l’autre comme c’est souvent le cas.

Juarez. Ici, et là.
Vais-je un jour vous apporter une bonne nouvelle sur cette ville ? j’en doute.
Trois responsables responsables des tueries des 8 et 9 octobre ont été arrêtés.
Dans cet article, on nous explique que des cas de tortures sur suspects ont été relevés et que la police est corrompue jusqu’à la moëlle.

Une news qui m’aurait presque faire rire :  les propriétaires des maquiladoras pleurnichent auprès de l’ONU pour qu’on leur envoie les casques bleus. Bah oui ca nuit à leurs entreprises, les morts.

La semaine dernière 6 femmes ont été tuées :  “at least” comme le dit l’article.

Guinée.
Camara, l’espèce de fou paranoïaque sanguinaire qui dirige la Guinée avait promis qu’il ne se présenterait pas aux élections libres qui devaient être organisées. O surprise, il ne tient pas sa parole et vient donc de remettre au président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise guinéenne, leurs propositions pour la “formation d’un gouvernement d’ouverture” et le maintien du capitaine Camara à la présidence. Les oposants ne souhaitent pas former un gouvernement avec la junte  (et on les comprend).

Lybie.
On a déjà vu que les gouvernements italiens et français souhaitent renforcer le rôle de la Libye dans la lutte contre l’immigration illégale. Et bien je dis qu’ils ont raison. Quand on voit comment sont traités les deux suisses, hommes d’affaires bénéficiant d’un soutien de leur pays, on se doute que des clandestins de pays pauvres seront très bien traités.

Mali.
Le haut conseil islamique a rendu début octobre ses amendements. Résumons les : “avec l’accord du mari”.

Italie.
Berlusconi a expliqué qu’”il était l’homme politique le plus harcelé par la justice de tous les temps, tous les pays”. Rien que ça.
Il est donc convoqué pour trois affaires. Afin d’échapper à une des convocations, il a prétexté son agenda et s’est précipité au sommet contre la faim qui se tenait à Rome. Il était le seul chef d’état du G8 présents.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juval 50561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte