Magazine High tech

[Réflexion] Quand la censure frappe...

Publié le 17 novembre 2009 par Smurff

Ca y est! Cela faisait longtemps que cela n'était plus arrivé, mais on y est... La censure frappe de nouveau le jeu vidéo. Pour ceux qui auraient raté la nouvelle, Modern Warfare 2 vient d'être intégralement retiré des bacs en Russie, toutes versions confondues, suite à une interdiction de vente provenant de l'Etat.

Il semblerait que le niveau dans lequel le joueur monte à l'assaut de troupes russes dans un aéroport n'a pas été appréciés de nos amis là-bas. L'interdiction a été ultra rapide, et l'éditeur du jeu, quant à lui, est en ce moment même en train de créer un patch pour tout simplement rendre inaccessible ce niveau aux joueurs PC. Quant aux joueurs consoles, c'est une nouvelle galette fraichement pressée qu'ils devront attendre pour le même résultat (un niveau de moins dans le jeu).

Cette censure est une fois de plus un camouflet aux développeurs qui ne peuvent plus mettre ce qu'ils veulent dans un jeu vidéo. Mais ce n'est pas la première fois que cela arrive... Petit rappel historique... 

L'affaire Carmageddon

Carmageddon : jeu de carnage automobile où il était possible de gagner de trois manières différentes : soit en arrivant premier lors de la course, soit en éliminant ses adversaires, soit en écrasant tous les passants. C'était un jeu bien gore, le sang giclait, et il est vrai que c'était une conception extrême. Mais il n'en restait pas moins une création originale, un concept novateur. Le jeu ne fut pas censuré jusqu'à ce que... il ne fut adapté sur Playstation (la première du nom). Dans cette version, en effet, il n'y a plus ni chien, ni passant, ni mouton, ni vache à écraser... Mais bien des aliens qui giclait du sang vert... Mouais... 

Mon avis là dessus, est que la censure ici sert essentiellement à vouloir diminuer la violence clairement annoncée par le jeu. Mais pour ma part des êtres humains au sang rouge, ou des aliens au sang vert, la violence reste la même lorsque l'on y joue...

Différentes censures par l'éditeur lui-même

L'année 2001 fut une année terrible pour le monde entier. Le 11 septembre a définitivement modifié notre façon de pouvoir voir les choses, et modifié clairement les habitudes de bons nombres de métiers. Les métiers de la sécurité sont montés en flèches, et le métier de réalisateur à Hollywood a interdit de tourner des films dans des grands édifices publics comme la bourse de New-York, le métro, les aéroports, ...

Mais ils a également provoqué l'auto-censure de certains jeux devant sortir cette année là. Ainsi Metal Gear Solid 2 commence sur le pont de Brooklyn. Or, depuis ce fameux pont, on peut clairement voir le World Trade Center. Le studio japonais a interrogé les autorités américaines qui ont clairement demandé de retirer toute trace des deux tours. Le jeu connu de tous est donc en quelques sortes censuré.

Autre exemple flagrant : SpiderMan. Le jeu (ainsi que la bande annonce du film) ont été modifié : le film a été modifié car on y voyait Spiderman suspendu entre les deux tours. Quant au jeu, il fut largement repoussé et modifié, car un niveau parlait d'une attaque terroriste sur le World Trade Center.

L'affaire GTA

J'ai bien évidemment gardé le meilleur pour la fin... L'affaire GTA et l'impeccable Familles de France. Au sortir de GTA 1 et 2, Familles de France ont prôné l'interdiction pure et simple de vendre ce jeu. Le jeu, clairement immoral (et je n'irai pas dire le contraire) est ainsi voulu par le créateur de la série (Rockstar). Familles de France fut débouté par le tribunal, le jeu ne fut jamais censuré, et de pire, l'aspect médiatisé par Familles de France a provoqué l'effet inverse. Les ventes ont été boostées par l'effet curiosité. Dans les plus récents GTA, qui sont beaucoup plus proches de la réalité que les deux premiers épisodes, pas franchement beaux il faut le dire, la censure a tapé régulièrement dedans, demandant de supprimer tel ou tel contenu... Rockstar a donc désactivé certains passages (comme la scène de sexe dans GTA 4 par exemple)...

Je termine enfin cette longue rhétorique de la censure des jeux vidéos par différentes questions qui, outre de démasquer mon point de vue, me permettront peut-être de récolter votre propre avis sur la question.

La première question que je me pose, c'est pourquoi certains jeux sont censurés et pas d'autres... Pourquoi Modern Warfare 2 est-il retiré des rayons russes, alors que Red Alert 3 ne fut jamais censuré ? Pourquoi les américains ont-ils censuré le jeu Wolfenstein 3D lors de sa sortie aux USA (en retirant tout symbole nazi et représentation hitlérienne), alors que les allemands eux-même n'ont jamais bronché de passer une fois de plus pour des monstres ? Serait-on en droit de descendre des terroristes sans nation (Tom Clancy's Raimbow Six :  Vegas) en tuant au passage des civils innocents mais ne pas pouvoir tuer des terroristes russes, ou brésiliens, ou français ? Pourquoi d'autres jeux mettant en scène des conflits historiques ou fictifs ne sont pas censurés (et pourtant, on y retrouve clairement des russes, des allemands, des américains et des britanniques) : Call of Duty, Company of Heroes, World in Conflict et j'en passe... Pourquoi alors autoriser de montrer la maison blanche à moitié détruite, et même de partir à la recherche de la constitution américaine (Fallout 3), deux emblêmes sacrés du peuple américain ?

Dans toute cette rhétorique, je n'ai même pas abordé le cas de la Chine, ou tout jeu est systématiquement censuré, pour pouvoir contrôler le peuple... Mais ceci est un autre débat...

Vous l'aurez compris, je suis contre toute censure quelle qu'elle soit. Je suis par contre pour toutes les indications se trouvant sur la boite, permettant de savoir avec précisions ce que l'on retrouvera dans le jeu (gros mots, sexe, violence, politiquement incorrect, ...) Mais un jeu est une oeuvre au même titre qu'un livre, qu'un film... Bien sûr les livres et les films sont aussi censurés. Et là, une fois de plus, je suis contre. La censure à mes yeux ne permet pas de laisser libre cours à l'imagination du monde créé par le créateur. La censure ne permet pas de capter l'essence même de sa vision. Un jeu censuré, pour moi, c'est une vision altérée d'un concept. Ce concept était à la base pensé pour nous faire réagir, ou nous témoigner de ce qu'il se passe ailleurs, de manière bien réelle. Ainsi cette fameuse fusillade dans modern warfare 2 est peut-être ultra violente, et tourne en boucherie, il faut quand même s'imaginer que cela arrive dans le monde. Les créateurs ont voulu nous faire prendre conscience du drame que cela représente et de la violence déployée. Ils ont placé tout cela sous le régime du divertissement... Que ce message ne soit pas compris de tous, c'est un fait, mais faut-il vraiment le supprimer ? 

Mon idée là dessus : laisser le joueur penser ce qu'il veut. Lui laisser se forger sa propre opinion. Certains y verront une leçon de vie, d'autres y verront un simple divertissement violent. Je respecte... Comme le dirait Voltaire : " Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayiez le droit de le dire". Voilà exactement comment je pourrais résumer ma vision des jeux censurés. 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Etes vous pour ou contre la censure des jeux vidéos ? 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Smurff Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte