Magazine France

Sarkobamania

Publié le 25 juillet 2008 par Jean-Philippe Immarigeon

Pour celles et ceux qui ne savent toujours pas ce qu’est un piège à cons, c’est cela...

Sarkobama

Résumons-nous ; ce qui était inacceptable en 2003 l’est devenu en 2008 dans la France de Sarko et Ségo : la France dans la guerre des civilisations en Orient, ou, pour parler comme Sarko, la croisade du vernis à ongles. Tout ça parce que c’est un démocrate noir qui l’exige. Avec des arguments tout juste dignes d'un néocons : l'Amérique s'est sacrifiée plusieurs reprises pour vous, maintenant c'est votre tour. C'est la vieille haine contre la France qui est recyclée par le sénateur de l'Illinois, et aplaudie - mais on a compris depuis longtemps pourquoi - par le locataire de l'Elysée.

D'ailleurs Obama a vendu le morceau au même moment sur CNN : l'envoi au casse-pipe de soldats européens permettra aux soldats américains de se tirer d'Orient, et au contribuable américain de voir ses impôts diminuer. Ce qui veut dire que, comme en 1778, ce serait au soldat français et au contribuable français de prendre en charge le rêve américain, ce mythe que nous avons porté sur les fonds baptismaux et dont nous pourrions être, au choix, soit les derniers sectateurs pratiquant l'acharnement thérapeutique, soit les fossoyeurs de notre propre créature. La boucle est bouclée.

J'ai déjà signalé sur un autre post l'obscénité totale des Français dans cette affaire, je constate, au vu des intentions - s'il est élu - de l'objet de leur poussée hormonale, qu'il le leur rend bien.

The road to Teheran

En attendant, on vit une époque vraiment formidable.

Commentaires Lien Texte


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Philippe Immarigeon 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog