Magazine Asie

L’artisanat de la laque en chine

Par Liping Le Borgne
L’artisanat de la laque en chine
Tiré de la sève d’un arbre, le Rhus verniciflue, la laque est un vernis utilisé en chine depuis plus de 3000 ans. Elle offre l’avantage de durcir même dans des conditions humides.
Elle a d’abord servie à protèger du bois, puis des objets comme des harnais et des armes. Le décor s’est enrichi sous la dynastie des Yuan, quand les artisans ont pris l’habitude de le graver avant son complet durcissement, puis de le parer d’incrustations d’or, d’argent ou de nacre.
Une technique apparue à Fuzhou consiste a enduire des couches de tissu posées sur un moule qui est ensuite retiré. Elle possède de nombreuses qualités comme de rendre imperméables les objets qu'elle recouvre, elle résiste aux insectes et garde en toutes occasions sa flexibilité.
Elle a de grandes qualités, mais aussi quelques défauts comme l'impossibilité de réparer les cassures.
On trouve aujourd’hui une multitude d’objets artisanaux en laque, l’assiette en laque sur la photo ci-dessus est disponible auprès de la boutique Ruyi :
http://www.ruyi-france.com/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liping Le Borgne 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte