Magazine Politique

Eric Woerth, nostalgique du RPR...

Publié le 16 novembre 2009 par Politistution

M. J.Cahuzac. [...] Supposons qu'un de nos concitoyens éligible au bouclier fiscal soit victime d'un accident du travail - en théorie, rien ne l'interdit. Il recevra des indemnités journalières que l'amendement du groupe UMP, à l'initiative de Jean-François Copé, prévoit de fiscaliser. Dès lors, je vous pose la question, monsieur le ministre : cette personne, éligible au bouclier fiscal, recevant des indemnités journalières au titre d'un accident du travail, sera-t-elle fiscalisée, ou bien le bouclier fiscal la protégera-t-il de cette fiscalisation que d'autres subiront, notamment les victimes de l'amiante ?

M. le président. Quel est l'avis de la commission sur le sous-amendement n° 360 ?

rapporteur général. Avis défavorable. Le cas soulevé par M. Cahuzac est tout à fait théorique. Qu'un travailleur reçoive son bouclier fiscal sur la tête et s'en trouve accidenté me paraît peu probable. (Rires sur de nombreux bancs du groupe UMP. - Exclamations sur les bancs des groupes SRC et GDR.)

M. H.Emmanuelli. Cela veut bien dire qu'il n'y en a aucun qui bosse !

rapporteur général. ...Nous visons exclusivement, je le répète, la fraction représentant le revenu de remplacement, à l'identique de ce qui se passe pour la maladie. C'est pourquoi j'ai employé le mot d'équité tout à l'heure.

M. le président. Quel est l'avis du Gouvernement ?

M. Éric Woerth, ministre du budget. Le Gouvernement est favorable à l'amendement présenté par le groupe RPR. (Rires sur les bancs du groupe UMP. - Exclamations sur les bancs du groupe SRC.)

M. JF.Copé. C'est l'UMP, maintenant, monsieur le ministre !

Mme M.Billard. On dirait que le bouclier fiscal est tombé !

M. É.Woerth, ministre du budget. c'est M. Emmanuelli qui m'a perturbé.

M. J.Cahuzac. Il est vrai que, depuis la réforme de la taxe professionnelle, l'UDF n'existe plus !

M. É.Woerth, ministre du budget. Je reprends : l'amendement présenté par le groupe UMP a l'accord du Gouvernement, je l'ai déjà dit à plusieurs reprises. Il est vrai que le sujet prête à caricature et, monsieur Cahuzac, vous n'y êtes pas allé de main morte. Mais il s'agit tout de même d'une niche fiscale. (Exclamations sur les bancs des groupes SRC et GDR.)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Politistution 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine