Magazine Environnement

La consoude de Russie et sa potion miracle

Publié le 17 novembre 2009 par Faunus

Au siècle dernier on accourait de l’Europe entière pour se faire soigner par un petit pharmacien de la région de Minestrol en Haute Loire. Il faisait des miracles, parait-il, dans la cicatrisation rapide des blessures ! Hélas le pharmacien mourut et son secret disparut … mais pas pour tout le monde.

Un jardinier malin avait remarqué qu’il faisait abondamment pousser dans son jardin une plante vivace, c’est à dire qu’elle se reproduit elle même chaque année.


grande-consoude
C’était une plante à large feuille du nom latin Symphytum officinalis, plus connue sous le nom grande consoude de Russie.

On ne sait comment, le secret fut découvert, toujours est-il qu’une association d’Anglais « Henry Doubleday » créa à partir de cette plante une gamme de produits de traitements ( baume, lotion, crème, savon, etc. ) qui fit leur fortune. Le miracle serait le latex qui suinte des racines de cette plante lorsqu’on les coupe.

Miracle ou pas, cette plante a des propriétés concrètes utiles pour des jardiniers, agriculteurs et éleveurs et plus particulièrement si vous travaillez votre terre en bio.

C’est une plante comestible par les animaux qui produit 100 tonnes à l’hectare de matière verte. Ses feuilles sont très riches en protéines. Elle est un engrais vert, potassique naturel précieux pour le jardin. Ses racines vont chercher au plus profond du sol, les éléments fertilisants. Elle produit un compost plus riche que celui obtenu à partir du fumier.

Source : Intelligence Verte

Lire aussi :

La consoude – De la famille des borraginacées, la consoude est une plante herbacée vivace également connue également sous le nom de langue des vaches, d’oreilles d’ânes, d’herbe à la coupure, d’herbe aux charpentiers…

Plantes médicinales

Un trésor de consoude

consoude-grande
Vous avez de la consoude dans votre jardin ? Prenez-en soin comme d’un trésor !

Plante médicinale, elle est utilisée principalement en usage externe. Sa racine longue et épaisse sert à préparer des décoctions antiseptiques pour nettoyer la peau ou des cataplasmes pour soulager les blessures et consolider (d’où son nom) les fractures.

La consoude est aussi utile au jardin, où elle rivalise avec la bourrache pour améliorer la qualité du compost et pour ses propriétés fertilisantes.

Il n’est pas difficile de l’obtenir : il suffit de diviser sa racine en lune descendante et d’en replanter des portions en automne.

Source : Almanach Perpétuel – Edmée Robert

Attention ne pas utiliser cette plante en usage interne (à avaler), car un risque d’intoxication existe. En effet la consoude contient des alcaloïdes (pyrrolizidines) qui sont toxiques pour le foie.

Tags:antiseptique, autome, compost, consoude, engrais vert, latex, plante médicinale, racine, Vivre avec la Lune

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Faunus 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine