Magazine Culture

Ce que le jour doit à la nuit, Yasmina Khadra

Par Popylen
Ce que le jour doit à la nuit, Yasmina Khadra
Il s'en est fallu de peu que je classe le dernier roman de Yasmina Khadra dans les livres pour la plage...Ouvrage distrayant, agréable à lire, qui retrace l'ambiance de l'Algérie coloniale à l'image des oeuvres d'Alexandre Arcadi (d'ailleurs il est en train d'adapter le roman au cinéma). Une histoire d'amitié, des personnages aux origines et aux personnalités bigarrées...et une forte dose de romantisme. C'est un bon roman, rien à dire. Pas un chef d'oeuvre. J'ai été un peu déçue, Yasmina Khadra nous avait habitué à des textes plus profonds, plus incisifs, plus politiquement engageants. Et puis finalement, sur la dernière partie, j'ai retrouvé avec plaisir un peu de la cruauté de Yasmina qui maltraite son lecteur (serais-je masochiste ?) et un suspens psychologique haletant qui donne une tournure mélodramatique à notre histoire, nous sortant enfin de la presque mièvrerie. Yasmina Khadra s'en donne à coeur joie , il force un peu le trait sur ses métaphores pleines d'emphase qui portent parfois à sourire. Attendons le roman suivant, et croisons les doigts pour que Khadra s'éloignent des sirènes envoûtantes du succès à tout prix. Jolis messages de paix et de tolérance toutefois dans cette oeuvre qui se lit avec grand plaisir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Popylen 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines