Magazine

De l’argent pas cher, mieux encore…

Publié le 16 novembre 2009 par Notil

Photo -La dépêche.

de l’argent gratuitement. C’est ce qu’ont vainement espéré les milliers de peronnes qui ont répondu présent samedi matin à l’appel lancé par une société sur Internet. « Mailorama.fr » a tenté le gros coup avec cette information

qui circulait sur la toile depuis plusieurs semaines. Pour finalement annuler cette distribution. Annulation qui a engendré les émeutes que l’on connaît, relayées par toutes les presses.

Une dérive de la toile ou le n’importe quoi sur le net. Au final, une annulation bien malvenue mais surtout une plainte pour la société, plainte déposée par le Ministère de l’Intérieur. La distribution gratuite d’argent est une infraction. Même si cette infraction ne relève que de la catégorie des contraventions, elle reste punissable. Pourquoi alors, les autorités n’ont-elles rien entrepris dès lors que l’annonce était médiatisée? On peut légitimement s’interroger sur la capacité à anticiper ce qui s’est passé et se demander si, après tout, les autorités ne préfèrent pas laisser commettre une infraction pour mieux la sanctionner après!

La Préfecture de Police était parfaitement au courant de l’opération et ne s’en cache d’ailleurs pas. Elle a considéré que… et déclare avoir été surprise de l’ampleur et du nombre des personnes présentes. Là, ce n’est plus de l’ordre du mauvais jugement mais bel et bien de la méconnaissance totale de la situation financière des populations. A l’heure où l’on nous râbache les oreilles avec la crise économique, où les salaires fondent comme peau de chagrin, il était évident qu’il y aurait du monde. Il est même surprenant qu’il n’y en ait pas eu plus. la Préfecture de Police a même argumenté que dès lors que l’infraction ne relevait que d’une contravention, elle ne « disposait pas juridiquement » de la faculté d’interdire la manifestation! Supposer qu’un tel rassemblement pouvait causer un trouble à l’ordre public était pourtant suffisant pour l’interdire!

Le résultat est là, triste résultat une fois encore et preuve à nouveau que le bon sens n’est plus de mise dans notre société. Vitres de magasins cassées, véhicules endommagés etc.

Au-delà, il suffit aujourd’hui de visionner les images diffusées pour constater le nombre effarant de cagoulés sur place. Les casseurs s’en sont donnés à coeur-joie. L’image de ce journaliste pris à partie par une bande de voyous, mis à terre et frappé à coup de pied est scandaleuse. Nul doute qu’il suffira de visualiser les bandes pour tenter de retrouver les casseurs. Nul doute aussi que les suites données à cette manifestation seront d’un ridicule à ne pas faire reculer d’autres casseurs.

Lorsque l’organisateur de la manifestation s’étonne des proportions prises par son initiative, il démontre bien sa stupidité en la matière. Lorsqu’il dit essayer de faire de grandes choses, d’aller plus loin, on a envie de lui dire de venir faire un tour chez les casseurs et de le laisser se débrouiller avec eux.

Voilà où mène l’incompétence des uns et des autres. Un jour, il faudra bien que cela cesse. Il faut espérer que cela n’arrive pas trop tard parce qu’alors, ce pourrait être dans la violence. Et celle-ci ne serait pas moins condamnable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Notil 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte