Magazine Culture

HATEBREED - The Rise of Brutality - 2003

Publié le 17 novembre 2009 par Catfish

hatebreed_rise_brutyalityLe death-hardcore, en un sens, remonte aux origines de l'être humain. Le coup de massue que Néandertal foutait dans la gueule du mammouth laineux, c'est déjà du death-hardcore. Et le coup de massue par lequel Sapiens fracassait le crâne de Néandertal, c'était aussi du death-hardcore. Le style, pendant des siècles, évolua peu : on s'empalait, on se trucidait, on se rôtissait, on violait le bétail, on pillait les enfants et on faisait coudre des ballons de football aux femmes dans des ateliers clandestins. A l'occasion ont chatouillait l'infidèle sous les pieds.La technologie apportait de ci de là une révolution, mais de forme essentiellement : la poudre, le canon, la mitrailleuse, la bombe H…
Oui, le death-hardcore était bien vivant mais il lui manquait un supplément d'âme. Alors Hatebreed a fait saigner mes oreilles avec The Rise of Brutality.
HATEBREED -> lire la suite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Catfish 382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines