Magazine En France

Lundis Lyriques

Publié le 30 novembre 2009 par Topika

Extrait «Cosa sento »,  Les Noces de Figaro de Mozart  Interpreté par Véronique Chevallier /Richard Bousquet /Marc Souchet

La folle journée ou le mariage de Figaro est une comédie en cinq actes de l’auteur français Beaumarchais, écrite en 1778. Interdite par la censure, elle n’est donnée qu’en 1784 au théâtre de l’Odéon, à Paris. Mozart se saisit donc d’un sujet tout récent mais considéré comme dangereux  par l’empereur, car  la pièce dénonce les privilèges archaïques de la noblesse  peu de temps avant que ne se déclenche la Révolution française :
« Le héros principal, Figaro, entré au service du comte Almaviva, doit se fiancer à Suzanne servante de la comtesse. Mais le comte veut séduire Suzanne et envisage de restaurer de vieux droits seigneuriaux pour la conquérir en tout impunité ! Finalement ridiculisé, le comte doit demander publiquement  pardon à sa femme. »
Malgré l’interdiction de l’empereur, Mozart souhaite écrire un opéra sur ce thème et en parle à Da Ponte

Comme la pièce de théâtre est interdite, les deux auteurs travaillent dans le secret. On leur promet, en cas d’interdiction impériale, de représenter l’opéra à Londres ou à Paris. Mozart travaille dès octobre 1785 et achève l’œuvre entière le 29 avril 1786, en seulement six mois

C’est Da Ponte qui doit apporter le projet à Joseph II pour obtenir son agrément, ce qu’il obtient

La première représentation le 1er mai au Burgtheater (c’est-à-dire le théâtre de la cour) de Vienne, sous la direction même de Mozart, repris à Vienne le 29 août 1789. La première est un triomphe, mais l’œuvre ne connaîtra que neuf représentations !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Topika 2975 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte