Magazine Culture

Triste nuit

Par François Monti
Est-ce qu'on sonne chez vous ce soir pour obtenir quelques friandises? N'ouvrez-pas! J'entends du haut de mon premier étage la marmaille brailler dans la rue. J'ai un seau et voudrais, comme au bon vieux temps, balancer sur l'audacieux qui s'approcherait de ma porte un peu d'huile bouillante. Malheureusement, avec un demi-litre d'extra-vierge d'olive, je pars perdant. Bref: si vous êtes faible et qu'il vous arrive d'ouvrir, il est fort probable que, parmi un petit fantôme et une sorcière qui perd ses dents de lait, se glisse jusqu'à vos pieds un manant déguisé en Harry Potter. Refermez-lui au nez en pensant à un vieil article de Harold Bloom, réac' mangeur d'enfants bien connu de la place littéraire. "Can 35 million book buyer be wrong? Yes." C'est le titre de sa fatwa contre Rowling. Une cause perdue, certainement. Dommage quand même.
Ensuite, remontez dans votre bureau et allez jeter un oeil à un nouveau trimestriel en ligne, le International Literary Quaterly. Il y a des textes inédits de Lydia Davis et Gabriel Josipovici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


François Monti 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines