Magazine Education

Question de chiffres...et de secret

Publié le 01 novembre 2007 par Christophe Foraison
martine-fait-ses-comptes.jpg Bon....D'accord, je sais, je sais... C'est la troisième Martine en trois billets...
Mais c'est plus fort que moi: je ne peux plus m'en passer, je suis addict ^^


Je voudrais aujourd'hui faire le point sur le blog.
Comme je l'ai déjà écrit, SOS...SES...Je Blogue ne remplace pas un cours, c'est un complément qui me permet d'aborder différents sujets, d'approfondir certains thèmes, de diffuser les quelques savoirs acquis, de discuter, de réfléchir à ma pratique d'enseignant et d'acquérir quelques compétences dans les nouvelles technologies...le tout à la façon web 2.0


C'est un peu narcissique, c'est vrai...encore que si d'autres personnes éprouvent l'envie de lire et de partager leurs expériences...
Justement, voyons voir...


Nous sommes à la fin du mois d'octobre, on peut faire un premier bilan de cette  rentrée 2007.

Dans quel état se trouvaient les statistiques de SOS...SES...Je Blogue en octobre 2006, il y a tout juste un an ?

- visiteurs uniques : ....................2 877
- pages vues: ............................14 300

A l'époque, j'étais déjà sidéré du résultat: " et dire qu'avant, à peine 100 personnes étaient "intéressées" par mes cours... aujourd'hui, un blog de SES intéresse 2 800 personnes, je n'en reviens pas..."


Quel bilan puis-je tirer un an après ?

Voici les statistiques d'octobre 2007:

- visiteurs uniques:.......................9 500  (soit une multiplication par 3)
- pages vues:.......................... 330 000  ( soit une multiplication par 23 !!!)

Voici ce que me dit mon hébergeur (overblog)

overblog-2007-octobre.png
- le top 5 des articles les plus lus:
  number five:
J'vous l'avais pas dit ?... Ah bon...
   number four: Au pays de Gandhi, c'est comme dans tous les pays, il y a des méchants et des gentils
number three: Le saviez-vous ? Qu'en pensez-vous ?
number two:
S'il te plait, dessine moi la société
number one: Moi aussi, je vais lire une lettre
Etonnant, non ? (en général, je dis: "c'est dingue")

D'autant plus que le nombre d'articles n'exerce pas une influence considérable.
- en octobre 2006: 20 articles
- en octobre 2007: 17 articles

D'après Google Analytics, le nombre moyen de pages vues est de 2.31 et le temps moyen passé sur SOS...SES...Je blogue est d'environ 3 minutes.

shadok07.jpg

Que puis-je dire ?


Merci...!
Bon, soyons un peu plus précis.

D'abord, il faut relativiser. En effet, ce qui compte dans la blogosphère - comme dans la recherche universitaire ^^- c'est d'être cité et référencé par ses pairs.

Or, SOS...SES reste très confidentiel si j'en juge Technorati (moteur de recherche de blogs: il m'attribue une "autorité" de 22), Feedburner ou Netvibes (entre 15 et 20 abonnés), mon "rayonnement" reste donc très faible (malgré le fait que j'ai 100 abonnés à la newsletter).
J'ai beaucoup moins de commentaires qu'il y a un an: est-ce parce qu'il y a 45 % de nouveaux lecteurs (seraient-ils plus timides ? se contentent-ils de lire ?).

Au delà de ce bilan quantitatif, j'éprouve toujours autant de plaisir à écrire, illustrer pour les cours de Sciences Economiques et Sociales); je suis heureux d'approfondir mes compétences en matière de web (par exemple, durant ce mois d'octobre, j'ai lu quelques articles intéressants en ce qui concerne "l'identité numérique").

Ces jours, la polémique enfle à propos des effets du web.

Quand je pense que certains pensent cela et que d'autres font cela , je me dis que la route est longue ^^.

Vous savez quoi ? Cela me rappelle des débats qu'on a pu avoir sur l'avènement de la télévision (je n'étais pas né), la lecture de Bande Dessinée (là j'étais né, j'en ai souffert car j'étais un gros consommateur de BD à l'époque où elle était considérée comme une sous-culture au sens courant), l'essor des radios FM...

Je continue de tenir le blog car:

- il me permet d'améliorer mes cours, de varier les supports sur lesquels s'appuie notre enseignement.

- j'essaye d'avoir d'autres relations (avec les élèves, les collègues, les lecteurs...), même si beaucoup ne commentent pas sur le blog, on m'en parle dans la "vraie" vie ^^.

- je suis persuadé que ces technologies (sous la forme d'un blog ou pas) sont un levier puissant de changements. Je sais, je cède à cette tendance néo-schumpétérienne (certains disent "mode" ^^). Tout en ayant en tête mes "pensées critiques" (voir billet précédent).

A bien y réfléchir, SOS...SES...Je Blogue reste encore pour moi un objet encore pas très bien identifié alors qu'il m'apporte une reconnaissance relative.

Je suis sincèrement surpris de l'audience du blog.


Quel est donc mon secret ?

Franchement, je vous l'ai donné: il est tout simplement dans les citations qui se trouvent dans la colonne de droite (rubrique bien vu, bien dit).


Quoi ? Vous êtes dubitatif ?

Vous faites la moue (si, si...)

Je me suis démené pour faire ma propre publicité.

Tenez, je viens de trouver un nouveau service web 2.0 qui risque de renvoyer Power Point dans les clous...Il s'agit d'Animoto

Regardez moi ce clip vidéo: j'ai mis 15 mn à la réaliser (montre en main)


Bon, il faut dire que ce service n'en est qu'à ses débuts, mais il paraît très prometteur (je sais certains diront que c'est du clip MTV, que c'est de l'image, de la pensée light, de la culture de masse de seconde zone... oh si, je les connais ces discours ;;))


Toujours pareil ? Vous restez sur votre faim ?

Peut être que cette image va vous donner quelques pistes à explorer alors...
savoir-faire.jpg
Oh ! Je sens que cela peut créer une polémique:
nous - enseignants - mettons surtout l'accent sur la première partie de la phrase (les savoirs), éventuellement sur la deuxième partie (les savoir-faire) et négligeons souvent la dernière partie (les faire - savoir).

Le web m'a permis de prendre encore plus conscience de cet aspect : je ne peux pas me contenter de mettre sur le blog le contenu tel quel de mes cours.
D'une part parce que cela ne serait pas d'une grande utilité pour les élèves (voir par exemple les commentaires de cet article), d'autre part c'est négliger les contraintes liées aux nouvelles technologies.

Sinon, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'utilise netvibes...et croyez-moi, question information...c'est du béton (mode parodique)

netvibes.png
Voilà, j'ai fini ce petit exercice de centrage sur soi-même...^^

Un petit jingle
?

oui, je sais c'est facile et j'ai les chevilles qui enflent, mais j'aime bien - non pas être prétentieux- mais la chanson ci-dessous...



Ajouter un commentaire



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Foraison 117 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine