Magazine Brico

Un "Roc d'or" pour une chaussée urbaine dépolluante

Par Marc Chartier

Ciments Calcia s’est illustré dans le palmarès de la 12e édition (octobre 2007) du festival Fimbacte qui récompense chaque année les démarches les plus significatives au service du cadre de vie et du développement durable. Le chantier de la rue Jean Bleuzen à Vanves (Hauts-de-Seine) constitue une expérimentation unique des propriétés dépolluantes du TX Aria®. Il a été primé par un "Roc d’or", dans le secteur Projets et Réalisations, catégorie Innovation et Cadre de vie. Un premier prix qui couronne une démarche inédite d’un point de vue technique et environnemental.
Chaque jour, ce sont près de 13 000 véhicules qui empruntent la rue Jean Bleuzen. Son réaménagement répondait donc à un double objectif : revitaliser une artère urbaine et améliorer le cadre de vie en réduisant les nuisances, notamment le bruit et la pollution atmosphérique. C’est ce qui a conduit les maîtres d’ouvrage, la ville de Vanves et le conseil général des Hauts-de-Seine, à se tourner vers le TX Aria® utilisé comme revêtement routier et à faire de ce chantier un site pilote.
Le site a été divisé en deux tronçons : une section de 300 mètres, du carrefour de l’Insurrection (RD 50) à la rue Jean-Jaurès, qui fait l’objet de l’expérimentation, et une section témoin, d’une longueur équivalente, non traitée. Les travaux, qui ont débuté en avril 2007, sont maintenant terminés. Des capteurs ont été mis en place pour mesurer la qualité de l’air (NO et NO2) et celle des eaux de ruissellement : des données à interpréter en fonction des données météorologiques, des pics de pollution et du nombre de véhicules circulant sur la voirie.
Cette expérimentation grandeur nature en milieu urbain est une première qui, sans nul doute, fera des émules. Le projet met par ailleurs en œuvre d’autres techniques routières, dont celle du béton ciment mince collé.
Le ciment TX Aria®, à effet photocatalytique, a été mis au point pour réaliser des constructions et ouvrages pouvant contribuer, de manière active, à la réduction de la pollution atmosphérique. Il permet de réaliser des revêtements minéraux, des mortiers, des enduits et des bétons capables de réduire :

- par action directe, les substances gazeuses nocives [oxydes d’azote (NOX), composés organiques volatils (benzène, toluène...)] produites par l’activité humaine (industrie, automobile, chauffage domestique...) ;

- par action indirecte, la formation d’ozone (O3), en détruisant les polluants précurseurs de l’ozone qui sont essentiellement les oxydes d’azote (NOX) et les composés organiques volatils.
Le ciment TX Aria® bénéficie du marquage CE conformément à la norme EN 197-1. C'est un ciment CEM I 52,5 N CE et il s’utilise de la même façon qu’un ciment traditionnel.
Les polluants gazeux sont piégés à la surface des bétons formulés avec du ciment TX Aria®.
Sur ces bétons, les réactions d’oxydo-réduction initiées par la photocatalyse transforment les oxydes d’azote en sel de nitrate de calcium, et les composés organiques volatils en eau et dioxyde de carbone.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog