Magazine Blog

Triste fin pour Humeur Allochtone

Publié le 01 novembre 2007 par Xime
L'excellent blog de Mehmet Koksal a vécu. J'ai appris la nouvelle ce matin, par l'intermédiaire de sa newsletter. Mehmet a décidé d'arrêter de rédiger des billets sur son blog expliquant que "la situation est devenue intenable : menaces et insultes, pressions familiales (...)"
Pour ceux qui ne le connaîtrait pas, Mehmet Koksal est un journaliste indépendant bruxellois d'origine turque qui rédige depuis 2003 sur son blog Humeur Allochtone des billets sur l'actualité des communautés d'origine étrangère (principalement) bruxelloises.
Comme il me l'avait récemment avoué dans une interview qu'il m'avait très gentillement accordé pour les besoins du projet "voice of migrants", Mehmet est quelqu'un qui aime mettre le doigt "là où çà fait mal". (d'où, comme nous l'avions regretté, son "goût parfois immodéré pour le scandale")
En l'occurrence, il évoquait souvent la question du génocide des arméniens, du Kurdistan ou encore des nationalistes turcs présents sur les listes électorales des principaux partis belges. Bref, autant de questions qui fâchent dans et en dehors de la communauté turque de Bruxelles (Philippe Moureaux est par exemple l'un de ses plus grands détracteurs); ce qui lui vaut aujourd'hui d'être la proie des nationalistes turcs pour qui notre courageux investigateur n'est autre qu'un "traite à la patrie".
En somme, pris dans cet engrenage qui a pris une autre dimension depuis les récentes émeutes turquo-bruxelloises dans lesquelles il avait été pris à tabac et visiblement découragé par une certaine incompréhension autour de son message, Mehmet a logiquement préféré jeté l'éponge, au nom de la sérénité des siens.
A la lecture de cette annonce, j'ai été d'abord sincèrement attristé pour lui (que je sais si passionné par ce qu'il fait) mais aussi en tant que lecteur qui a pris tellement de plaisir à lire ses enquêtes toujours fouillées mais aussi ses nombreuses anecdotes.
De plus, j'ai été interpellé par ce qui m'apparaît là comme un signal d'alarme pour nos démocraties : il y a là un journaliste qui est contraint de se taire pour échapper à des intimidations et à des menaces de la part d'individus que personne dans le milieu politique semble désavouer...
Enfin, j'étais aussi déçu pour les communautés d'origine étrangère de notre pays en général qui, grâce à ce genre de personnalités, ont l'occasion d'entamer un dialogue (assez indispensable) avec ce que Mehmet appelle la "société belgo-belge mainstream". A ce titre, Humeur Allochtone est comme une étoile qui s'est éteinte...dont l'auteur était un fils de l'immigration qui voulait construire une société interculturelle basé sur un échange honnête entre ses composantes.
Avec ce qui lui arrive, on voit qu'on est très loin de cette société inter-culturelle...et c'est probablement cela qui a convaincu Mehmet de mettre logiquement fin à ses activités blogesques.
Oui, on pourra toujours faire des reproches à Mehmet Koksal en disant qu'il aurait dû peut-être parlé plus de choses positives comme les fameux "bons exemples d'intégration" mais, en toute hypothèse, je tiens à remercier ici Mehmet pour son dévouement (bénévol !) par l'intermédiaire de son blog, pour son audace et pour les valeurs d'échange et de tolérance qu'il prône.
Même si c'est une page importante qui se tourne pour lui depuis qu'Humeur Allochtone n'est plus, espérons qu'il puisse continuer à agrémenter nos quotidiens de ses coups de gueule et autres analyses pertinentes...
Le Soir et La Libre, vous connaissez Mehmet Koksal ?
http://allochtone.blogspot.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xime Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte