Magazine

071102rafid_alwan_curveball_n.jpg

Publié le 02 novembre 2007 par Hugo Jolly

La guerre en Irak a été fait sous de faux prétextes, chose que nous savions déjà. Les Nations Unies et l’agence de l’énergie atomique ont été mandatées pour inspecter les installations militaires en Irak afin d’y trouver ces fameuses « armes de destruction massive », qui n’auront jamais été retrouvées.

Le président Bush a aussi utilisé la peur de l’après 11 septembre pour inventer des liens entre les extrémistes d’Al-Qaida et la dictature laïque de Saddam Hussein. Devrions-nous rappeler que l’Irak sous Saddam était non pas une terre d’extrémistes musulmanEs, mais bien l’un des États laïques les plus avancés de la région, si ce n’était pas carrément le seul ?

Le gouvernement américain ne peut pas lancer de telles accusations sans «preuve» (bien qu’il le fait régulièrement dans le cas de l’Iran ces temps-ci). Une nouvelle lue ce matin sur le site de la société d’État Radio-Canada nous montre que ces «preuves» sur ces fameuses «ADM» ont été inventées de toute pièce par un ancien étudiant en chimie irakien, un certain Rafid Ahmed Alwan.

C’est la célèbre émission 60 Minutes sur le réseau CBS qui a découvert l’identité de l’homme en question. Selon l’émission, il aurait fui l’Irak dans le but d’aboutir dans un centre pour réfugié en Allemagne. Pour avoir plus de chance d’obtenir un statut de réfugié, il aurait prétendu avoir été un ingénieur de premier plan dans un centre à Djerf al-Nadaf, endroit où des soi-disant laboratoires mobiles d’armes chimiques auraient été fabriqués.

Il aurait bel et bien étudié en génie chimique, mais il était un piètre élève. Par ailleurs, il avait déjà travaillé dans ces installations, ne serait-ce que très brièvement, mais assez pour pouvoir donner une bonne description physique des lieux. C’est ce qui aurait fait croire son témoignage comme étant vrai aux autorités allemandes et américaines.

Nous ne savons pas trop ce que Rafid Ahmed Alwan est devenu. L’émission 60 minutes pense qu’il vit toujours en Allemagne sous un faux nom.

==> Lire la suite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte