Magazine Environnement

Un bistrot pour les mouches

Publié le 04 novembre 2007 par Jean-Yves Gauchet

Voici un bistrot bien particulier: destiné uniquement à des drosophiles, petites mouches dont on connait le génome par coeur ...
Le but: évaluer la résistance à l'alcool pour des centaines d'individus, à qui on fait respirer des vapeurs d'alcool dans cet instrument:


Celles qui "tiennent le coup" restent dans la partie supérieure, on les récupèrera comme des "résistantes à la picole"; celles qui subissent les effets d'une ivresse se laissent aller et tombent au fond: ce sont les "petites sensibles". On refait l'expérience avec 25 générations successives, et peu à peu , on isole les lignées réellement différentes, et on compare leurs génomes ...
Sur leurs 1500 gènes, il y en a 32 qui interviennent dans la sensibilité à l'alcool ... dont 21 sont conservés chez l'homme
Voilà du pain sur la planche pour les pharmacologistes ... merci le Barfly ....
http://blog.wired.com/wiredscience/2007/11/scientists-crea.html#more


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Yves Gauchet 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte