Magazine Côté Femmes

Lenôtre, gâteaux haute-couture...

Par La Fille Aux Chaussures


  Deux livres, un film, une ligne de maroquinerie pour sa marque éponyme, et une nouvelle licence pour ses lunettes... Karl Lagerfeld n’est pas à la mode, il la fait. Et ce touche-à-tout au talent résolument protéiforme nous surprend encore puisque pour Noël, c’est l’univers gustatif qu’il s’amuse à explorer. Le créateur s’associe à Lenôtre et signe une bûche « d’inspiration franco-allemande », explique-t-il. « La bûche est un dessert typiquement français ; Elle n’existe pas dans les desserts allemands que j’adore. Par rapport à l’Europe, je trouvais amusant de réaliser cette alliance, et de mêler cette spécialité française et les saveurs de gâteaux de noël allemands ».
A base de cannelle et de pain d’épices, le gâteau dévoile une savoureuse dacquoise saupoudrée, d’amandes et de noisettes. En son cœur, une compotée d’orange se mêle à trois chocolats différents (Sao Tomé, Saint-Dominique et Tanzanie) pour un cocktaïl d’une intense douceur à la fois fondant et craquant.
Tout en élégance, son écrin s’habille lui aussi de chocolat doublé de parois de miroir. Non moins étonnant, une hache bijou en sucre coulé et moulé jonche le dessert. « Une bûche a besoin d’être fendue ; J’y ai ajouté une hache. Mais la hache de guerre et bel et bien enterrée et définitivement enfouie dans le chocolat », ajoute Karl Lagerfeld.
Créée par le chef Guy Krenzer, cette bûche en édition limitée, à partager entre huit et dix personnes, investira les boutiques Lenôtre dès le 22 décembre prochain à un prix de 115 euros. Les plus gourmands pourront la réserver dès le 6 décembre pour les fêtes de fin d’année.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte