Magazine France

Audacieuse disparition de chômeurs

Publié le 05 novembre 2007 par Frednetick

Je reste dubitatif. Le doute m’étreint de ses petits bras musclés. Où sont donc passés les chômeurs du mois de septembre?

J’écoutais ce matin, par podcast interposé, notre marvelous ministre de l’économie, Christine Lagarde, vanter la création de 28.000 emplois au mois de septembre, s’en félicitant bien évidemment.

Se précipiter sur la suite (mais sans quitter cette page !)

N’écoutant que mon courage, et mû par le doute1 , je me dirige résolu vers les entrailles du site du ministère de l’emploi. Pataugeant dans le sang frais et les tripes j’y retrouve sans peine les chiffres magiques cités.

En introduction donc cette phrase ” Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1 est en baisse de 1,4 % (-28 000) au mois de
septembre en données corrigées des variations saisonnières”.

Ahhhh!!! Il ne s’agit pas de créations d’emplois mais de moindre inscription sur les listing ANPE qui malheureusement ne partagent pas le côté virtuel avec ceux de Clearstream.

1.942.600 inscrits donc en catégorie 12 au mois de septembre, c’est 28.000 de moins qu’au mois d’août. C’est bien.

Cependant, le ministère pousse la transaprence jusqu’à nous donner moults chiffres à moudre. Et c’est là que je perds le fil.

Quand on a un stock, appelons le “tas de chômeurs”, la photographie en temps t nous renseigne sur un nombre à peu près comparable de mois en mois. La variation entre deux données “dures” étant expliquée par les flux qui agissent sur cette photographie comme les vagues sur la côte landaise..Ils la façonnent.

Bécasse que je suis j’en déduit donc que si le stock de chômeurs inscrit en catégorie 1 à diminué de 28.000, c’est qu’il est rentré 28.000 personnes de moins qu’il n’en est sorti.

Sorties de la cat 1 en septembre: 364.400 (en données corrigées)

Entrées de la cat 1 en septembre: 363.500 (en données corrigées)

Différence: 900.

Mais alors ce doit être en données brutes m’écriai-je, dérangeant la quiétude de mes collègues sur l’heure du déjeuner.

Sorties de la cat 1 en septembre: 422.758

Entrées de la cat 1 en septembre: 468.562

Différence: 45.804 en plus !!!

Diantre, nous voilà bien. Nous cherchions des chômeurs en moins et on en retrouve en excédent, fichus chiffres.

Si d’aventure l’un de vous peut m’expliquer ce prodige apparent je suis bien évidemment preneur.

Une question subsidiaire aussi, que sont devenus les 243.400 personnes qui n’ont pas repris d’emploi déclarés et qui ne sont pas rentrés en stage?

Ultime question: l’un d’entre vous aurait-il un plan de modernisation de l’ANPE qui traîne histoire de le transmettre au ministère de l’emploi et  à celui des finances?

Quand on veut traiter d’un problème, il semble que le connaître soit un préalable plutôt utile. Préalable dont semble t-il nous ne nous préoccupons pas. Vraiment, vivement la rupture.

Cacher cette brillante littérature


  1. comment la France, cette glorieuse nation sur le retour ne pourrait-elle créer QUE 28.000 emplois en un mois? [Retour]
  2. il y en a 6 autres rappelons le au passage [Retour]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frednetick 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines