Magazine Culture

La mort au fond du jardin par Patricia Wentworth

Par Mango

La mort au fond du jardin par Patricia Wentworth
Miss Maud  Silver reçoit un jour la visite d’une ancienne actrice,  Adriana  Ford ,  qui lui demande son aide car elle se sent menacée  dans son manoir
de Ford House où elle vit entourée de nombreux domestiques et d’un dizaine de personnes devenues sa famille.
« D’abord, elle avait eu l’impression qu’on l’avait poussée dans l’escalier. Puis il y eut cette assiette de velouté de champignons empoisonnés. Le comprimé douteux dans son flacon de somnifères finit de l’inquiéter."
Maud Silver, avec une logique implacable, lui apprend que la personne qui tente de l’assassiner habite sous son toit. Et quelques jours plus tard, à Ford House, on découvre un premier cadavre."…
J'ai retrouvé ici le même plaisir de lecture que celui que j'ai à lire et à relire les Agatha Christie! On y retrouve la même atmosphère très anglaise de gens bien élevés respectant les traditions, les réceptions  et les visites  mutuelles,  les promenades dans la campagne environnante. Les domestiques, apparemment si dévoués et silencieux, ont toujours l'oreille aux aguets et savent tout sur tout le monde! Les sentiments sont aussi forts que bien dissimulés. Les crimes à répétition se multiplient et les soupçons perturbent les bonnes manières . Quant à Miss Silver, elle est un double très réussi de Miss Marple et passe son temps à écouter les confidences des uns et des autres,  tout en tricotant des brassières pour ses petits neveux. Calme,  aimable et raisonnable elle n'a pas son pareil pour faire avouer le ou la  coupable au tout dernier moment.
J'avais déjà lu et aimé Mr Zéro, j'ai  tout autant apprécié cet autre policier de cette romancière née en 1878 qui a écrit 34 romans avec Miss Silver pour détective!
La mort au fond du jardin de Patricia Wentworth,  Série "Miss Silver",  1954,  (10/18,  Grands détectives,  315 pages) Traduit de l’anglais par Bernard Cucchi, Titre original: The Silent Pool,
Couverture: "Pour un bon garçon"  (détail),  par Mary Hayllar,  Forbes magazine collection/ The Bridgeman Art Library.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines