Magazine Environnement

Clonage de séquoias !

Publié le 06 novembre 2007 par Chantal Doumont

sequoiasClonage pour sauver les séquoias de Californie !

Un arboriste américain a décidé de prélever des boutures des séquoias du nord de la Californie afin de tenter de créer des clones génétiques de ces arbres millénaires. 

Par un matin brumeux, David Milarch a réuni une équipe de grimpeurs chevronnés dans le comté de Marin, à environ 40 kilomètres au nord de San Francisco, qui ont grimpé plus de 30 mètres, jusqu'à la cime des arbres du Parc de séquoias de Roy (Roy's Redwoods Preserve). 

Ils ont coupé des branches des plus vieux et plus grands séquoias du parc, dans le but d'obtenir des échantillons génétiques de ces patriarches ayant survécu à tout. 

David Milarch, 58 ans, pense que ces arbres pourraient fournir le stock le plus résistant pour constituer une sorte de "banque de prélèvements génétiques". Il espère que ces échantillons permettront de reproduire les séquoias dans leur forme originelle, dans l'ensemble de l'Etat. 

Environ 95% des forêts originelles de séquoias ont été coupées au cours des derniers siècles. 

David Milarch, originaire du Michigan, se souvient que lors de sa première visite en Californie du Nord, en 1968, il s'attendait à voir des avenues de séquoias longues de 160km. A la place il a découvert "un paysage lunaire", raconte-t-il. 

Près de quarante ans plus tard, l'arboriste est revenu avec l'idée que les dernières avancées en matière de clonage génétique pourraient sauver ces arbres. 

"Qu'y a-t-il dans le système immunitaire du séquoia qui fait qu'il a survécu alors que d'autres arbres non?", s'interroge-t-il, appuyé contre l'énorme tronc d'un séquoia qu'il a surnommé "Grandma". Il estime que cet arbre aurait près de 800 ans. 

Un séquoia moyen fait entre 60 et 73 mètres de hauteur pour un diamètre de 3 à 4,5 mètres. 

Les plus hauts séquoias mesurés atteignaient les 112 mètres, ce qui en fait les plus grands organismes vivants du monde. Les arbres les plus résistants peuvent vivre jusqu'à 2.000 ans. 

Le séquoia a gagné une place de choix dans le coeur des amoureux de la nature, mais son bois de grande qualité est également très recherché pour la construction en raison de sa résistance, ce qui a conduit à leur déforestation.

David Milarch avance que les séquoias de la côte peuvent s'auto- reproduire à travers un clonage naturel, mais également par croisement avec d'autres arbres. Un séquoia comme "Grandma" pourrait ainsi être la dernière incarnation d'un arbre dont les premiers individus ont vu le jour il y a 20 000 ans, selon l'arboriste.

Des horticulteurs et ingénieurs en génétique envisagent d'utiliser les échantillons des séquoias du comté de Marin pour déterminer quelle technique fonctionne le mieux pour reproduire les arbres. 

David Milarch place le plus d'espoir dans la méthode la plus récente, la culture de tissus qui crée la réplique génétique exacte par manipulation des cellules individuelles. 

Mais tout le monde ne considère pas le clonage comme la technique la plus efficace pour protéger le séquoia. "Protéger l'habitat des espèces en place, c'est la meilleure approche de la protection" des arbres, souligne Deborah Rogers, généticienne spécialiste du séquoia et directrice des sciences de protection au Centre pour la gestion des terres naturelles, situé dans le comté de San Diego. 

Mme Rogers juge qu'un entrepôt génétique pour protéger toutes les espèces d'un possible cataclysme provoqué par un changement climatique ou une maladie nécessiterait des échantillons de centaines d'arbres dans tout l'Etat. 

David Milarch, quant à lui, espère que les échantillons d'environ une vingtaine d'arbres prélevés sur de vieux séquoias dans cinq secteurs différentes suffiront pour mettre en route son projet de protection des séquoias.

Par Marcus Wohlsen -La Presse Canadienne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog