Magazine Culture

Daudet "la doulou"

Par Bernard Vassor

PAR BERNARD VASSOR

Journal intime, notes sur la douleur (Doulou en provençal).* LA DOULEUR-NOTE POUR UN LIVRE DE MEMOIRES.... Ce recueil d'évènements non datés, de sensations, chroniques de sa maladie qu'il traîne depuis sa jeunesse, de ses séjours en stations thermales, par l'auteur "du Petit Chose". Ce journal ne fut pas publié de son vivant, mais en 1931 par Julia Daudet et André Ebner. Dans ces écrits, on suit l'évolution de la maladie, et l'augmentation des souffrances endurées. Puis les traitements qui soulagent un temps la douleur puis, comme la morphine apporte à son tour d'autres souffrances jusqu'à sa mort en 1896, un an après Edmond de Goncourt qui avait été épargné miraculeusement, compte tenu de ce que l'on connait de sa vie "sentimentale". Dans une lettre autographe à sa femme, Daudet note : "Ce mal qui ne me laisse pas un instant de répit, je ne peux pas l'oublier une minute, et de moins en moins je m'en distrairait". Il ajoute les noms de ceux de son temps qui ont subi le m^eme mal : "Jules de Goncourt,(mort en 1870) Xavier Aubryet, (mort en 1880) Henri de la Madeleine, Charles Baudelaire (1867)". Dans cette lettre , il ne cite que les écrivains dont il avait eu connaissance de la "maladie", mais,  il ne mentionne pas les artistes de son temps victimes comme lui de, la "maladie d'amour" *Vendu à Drouot, étude Lorin Guilloux, Buffeteau, le 24 novembre 1999, expert Thierry Bodin. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines