Magazine Culture

Brothers & Sisters [2x o6]

Publié le 06 novembre 2007 par Lulla


vlcsnap_236501

Ceux qui trouvaient que la grossesse de Kitty était un peu prématuré ont dû être contents, enfin disons plutôt soulagés. Pendant une visite chez son gynéco, elle apprend que le coeur de son bébé ne bat plus, il est mort. C'était une histoire lourde et forte et cela a été traité avec beaucoup de pudeur, sans trop en faire. J'ai aimé ça. Calista Flockhart est pour moi une des meilleurs actrices de sa génération, elle le prouve à chaque épisode, elle l'a encore plus montré dans celui-ci. La réaction de Robert est intéressante. D'abord il est peiné, puis ensuite il se dit que c'est peut-être un signe du destin (Kitty se fait la même rélfexion) et qu'au fond ce bébé il nen voulait pas. Parce qu'il a déjà des enfants et qu'il pensait en avoir terminé. Quelque part je trouve cette réaction compréhensible mais en même temps, comment ne pas vouloir un enfant de la femme que l'on aime si fort ? La bonne nouvelle, c'est que contrairement à ce qui était prévu, le mariage n'est pas avancé donc il n'aura pas lieu à la va-vite comme je le craignais au début de l'épisode. C'est le premier mariage de la série, il se doit d'être réussi. Et je fais confiance aux scénaristes pour ça. (Damn Strike !) L'affrontement Robert/Isaac, interprété par la star Danny Glover, était très bon. Cet homme avait ruiné la précédente campagne de Robert en outant son frère Jason ce qui lui a fait perdre des voix, l'a dégoûté pendant un temps de la politique et a ruiné sa relation avec Jason. Kitty n'était évidemment pas au courant quand elle a demandé de l'aide à Isaac pour gérer cette communication de crise. J'ai trouvé que le monsieur avait quand même de bonnes idées et à mon avis, Robert aurait dû accepter de rendre public ce qui est arrivé à Kitty, de façon à ce que ça ne se retourne pas contre lui. Plus ça va, plus je me dis que cette campagne s'annonce mal et que la défaite est inévitable ...

On voit très peu Tommy cette semaine, juste le temps de savoir qu'il couche toujours avec cette peste de Lena. Et ô suprise : Lena s'attaque à un autre Walker : Justin. Le pauvre a besoin de distraction et en fait c'est plutôt lui qui s'est attaqué à elle que le contraire. Elle l'a arrêté à temps, elle remonte donc un peu dans mon estime. L'idée qu'elle puisse se taper les deux frères en même temps me plaît bien malgré tout !! Ca m'étonnerait que l'on en reste là. En tous cas Rebecca n'apprécie pas vraiment et quand elle comprend que Justin se drogue à nouveau aux médicaments en prenant bien plus que la dose prescrite, c'est le drame ! Je comprends qu'elle soit déçue. Elle a consacré beaucoup de son temps à son frère, elle lui a fait confiance et il l'a trahi. Certes ça n'est pas facile non plus pour Justin. Enfin du coup Rebecca retourne enfin chez sa mère. J'espère que du coup on aura un peu plus de Holly. Elle reste assez discrète cette saison, c'est dommage.

Les choses s'arrangent entre Sarah et Joe (qui une fois de plus a été odieux). Paige a piqué sa crise et là Joe a compris qu'il fallait qu'il soit plus souple et qu'il offre la possibilité à ses enfants de voir plus souvent leur mère. On a beau dire mais qu'y a-t-il de plus important pour un être humain, enfant ou adulte, que sa mère ? Je suis content que ça s'arrange, content aussi que l'on aille pas trop loin dans les déchirures entre l'ex-couple. Que les choses ne se passent pas super bien, c'est normal, mais que l'on ne diabolise pas Joe était important. Maintenant il va falloir passer à aurtre chose pour Sarah. Un nouvel homme dans sa vie lui ferait le plus grand bien, et je ne crois pas que ce soit trop tôt.

La complicité entre Kevin et Scotty est sympathique mais ces deux-là vont finir par fauter, surtout maintenant qu'ils vivent sous le même toit. Si j'étais Jason, je ne serais pas du tout content !!! En même temps, il est injoignable, il ne risque pas d'être au courant. J'aime l'idée que les scénaristes fassent réfèrence à lui régulièrement et je m'impatiente de son retour. J'espère que les retrouvailles seront à la hauteur. D'ici là de l'eau va couler sous les ponts et Kevin et Scotty vont faire des bêtises, c'est sûr. Sinon, on met encore cette semaine entre parenthèses l'homosexualité latente de Saul. Il faudrait y revenir, c'est un arc intéressant trop peu exploité pour l'instant. Le dialogue le plus drôle de l'épisode concernait Kevin ! Quand Nora raconte que Kitty aimait organiser son faux mariage quand elle était petite, avec un voile sur la tête et Kitty qui sort à ce moment là "Mum, it wasn't me, it was Kevin!" J'adore !

vlcsnap_233260


// Bilan // Ce que j'aime vraiment dans B&S c'est que les scénaristes prennent leur temps pour développer les histoires de chacun, quitte à mettre en suspens certaines intrigues pour mieux y revenir au moment opportun, le but n'est pas de caser une storyline à chaque personnage dans chaque épisode. Ils se débrouillent toujours pour que l'on voit tout le monde, ça c'est l'esprit de famille Walker. Un épisode tout en sobriété, les différents thèmes sont abordés avec intelligence et réalisme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte