Magazine Culture

Viens plus près, Sara Gran

Par Clementso

Viens plus près, Sara GranMessieurs, si un beau matin, après seulement deux ou trois ans de vie commune, voire de mariage, votre épouse se montre grinçante, cynique ou détestable, elle peut ne pas être simplement en proie aux affres du concubinage. Non. Si la vie à deux parvient à gâcher pas mal de choses, du moins une autre hypothèse expliquera tout aussi bien son changement de comportement : elle est possédée. Si. Et pas d’une hystérie tout aussi féminine que consensuelle : non, la vraie possession démoniaque, celle que Satan soudain l’habite, et qui vous fera virer chèvre.
Les principes premiers de ce cas de figure sont assez clairement détaillés dans l’ouvrage que l’on voudrait nous faire croire fictionnel de Sara Gran. Le personnage d’Amanda, derrière lequel l’auteure se dissimule péniblement, renoue en effet contact avec une amie imaginaire tirée de son enfance, répondant désormais au nom diabolique de Naama. Oui, dans un premier temps, vous penserez, Démon qui roule des mécaniques, Naama spamme, ouste. Mais il n’en est rien.
Alors que le job d’architecte (et comme par hasard, Sara a fait disparaître de sa biographie toute possible expérience dans ce secteur) rapporte à Amanda les honneurs, voilà que cet être infernal prend progressivement possession de son esprit, et par conséquent de son corps. Aussi la douce Amanda vire peu à peu à l’Amazon farouche, puis à la folle dangereuse, avant de tuer des gens, en commençant par tenter de noyer des enfants.
Viens plus près, Sara GranAlors, histoire sinistre, qui, sous couvert de récit fantastique, ne fait que raconter l’expérience vécue d’une femme aujourd’hui soumise aux vicissitudes que lui impose une réincarnation de la femme rejetée jadis par Adam ? À n'en point douter. Force détails, force anecdotes, force horreurs nous sont contés, avec tant d’efficience que l’on croirait assister à une réunion des possédés anonymes. Aussi, messieurs, j’en appelle à votre bon sens, demandons un exorcisme de Sara. Après tout, son livre est tout aussi nocif que son attitude à elle.
Néanmoins, et circonstances atténuantes, en nous racontant sa libido frénétique, ses comportements erratiques, sa vie de possédée, elle nous livre là des clefs indispensables pour savoir repérer des cas d’emprise démoniaque sur notre moitié. À cet effet, la sagesse populaire recommande dans toutes circonstances de brûler d’abord et d’attendre que Dieu reconnaisse les siens. Après tout, autant ne prendre aucun risque : la possession, c’est du sérieux.
Viens plus près, Sara GranDu reste, son message est net, mais pour qui a déjà été confronté à un cas de possession, l’affaire Sara Gran n’a rien de particulièrement excitant. Tout au plus ressentira-t-il le frisson du souvenir, lui donnant envie de retourner dans la cave où il a attaché la dernière créature où Satan loge, pour se remémorer le bon vieux temps. C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures conserves. C’est avec les vieilles succubes que l’on fait les bons bûchers. Les Anglais le savaient, en brûlant Jeanne d’Arc, célèbre femme au foyer.

Allez, je vous laisse, j’ai un inquisiteur à la maison pour dîner…

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tanger : le naufrage du gran teatro cervantes

    Tanger naufrage gran teatro cervantes

    La lecture d’un billet mis en ligne dernièrement par notre amie «une marocaine » à propos du « Gran Teatro Cervantes » de Tanger m’a rappelé mes recherches au... Lire la suite

    Par  Citoyenhmida
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Dope de Sara Gran

    Titre: Dope Auteur : Sara Gran Editeur : Points Résumé : Après des années de galère, Joséphine essaie tant bien que mal de refaire sa vie. Lire la suite

    Par  Jostein
    CULTURE, LIVRES
  • Reprise : Iegor GRAN

    Iegor GRAN, Spécimen mâle, P.O.L., Paris, 2001 (342 pages).D'aucuns sont fidèles à un coiffeur, à un fabriquant d'automobiles, voire à un conjoint. On avouera... Lire la suite

    Par  Placebo
    CULTURE, LIVRES
  • Album : Tegan & Sara - Sainthood

    Album Tegan Sara Sainthood

    Sorti partout le 27 octobre (sauf en France), Sainthood est le sixième album des jumelles canadiennes Tegan Sara.En France, étrangement personne ne connait... Lire la suite

    Par  Wyngaal
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Mardi 17 novembre 2009 - Sara Tavares

    Mardi novembre 2009 Sara Tavares

    À travers ses chansons gospel, funk et soul, l'auteure-compositrice-interprète et musicienne Sara Tavares, parvient à intégrer son riche héritage africain. Lire la suite

    Par  Salsa4ever
    CONSO, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR
  • Les créations natures de Gran G

    créations natures Gran

    Les créations de Gran G sont poètiques, designs, et inspirées de la nature…Elles vous éclairent avec bonheur, d’une manière sinon unique, très originale…J’aime... Lire la suite

    Par  Lovny
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, DESIGN ET ARCHITECTURE
  • Sara Baras, la Femme à l’état pur…

    Sara Baras, Femme l’état pur…

    J’ai fait sa connaissance il y a huit ans, dans la ville de mes aïeuls, à Linares (en Andalousie) quand par hasard, je me suis rendue un soir de fête à... Lire la suite

    Par  Violette
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, DANSE, HUMEUR, SPORT, THÉÂTRE & OPÉRA

A propos de l’auteur


Clementso 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines