Magazine Culture

Les annonceurs se ruent sur Facebook

Publié le 13 janvier 2010 par Missad
Article dans le journal Le Figaro du 12/01/2010 écrit par Marie-Catherine Beuth. Les annonceurs se ruent sur Facebook
Jusqu’ici prudentes, les marques françaises ont multiplié les essais sur le réseau social au cours des six derniers mois. Le site est déjà devenu le premier support publicitaire en ligne de France.

En moins d’un an, Facebook est devenu un support publicitaire de choix en France. Le site communautaire capte environ 10 % des bannières publicitaires et figure en tête des supports publicitaires en ligne, selon la mesure comScore Ad Metrix. En 2010, Facebook pourrait confirmer davantage encore cette avance.

Son audience continue de progresser à vive allure. De 6 millions de membres fin 2008, Facebook est passé, aujourd’hui, à 15 millions d’utilisateurs actifs en France (sur 350 millions à travers le monde). Plus de la moitié d’entre eux se connectent au moins une fois par jour. Ils consacrent 55 minutes quotidiennes au site. Après avoir fortement progressé auprès des jeunes de 13 à 17 ans jusqu’en milieu d’année dernière, Facebook séduit maintenant les internautes de 35 à 44 ans.

Pragmatisme

En parallèle, les annonceurs ont mûri. Ils ont profité de la crise économique pour revoir leurs stratégies de communication et expérimenter de nouveaux outils en ligne. «Le premier semestre 2009 était une période de test. Puis, au cours de la deuxième moitié de l’année, on a vu que Facebook serait au cœur de la communication des marques en 2010», observe Damien Vincent, directeur de Facebook France.

Le site propose aux annonceurs de travailler leur image avec des « pages fan », qui servent à créer une communauté de marque, ou de réaliser des campagnes de performance (achat, remplissage de formulaire, trafic) en communiquant auprès de l’audience du site.

«La page fan est un outil de marketing gratuit. Notre stratégie est de montrer sa valeur aux marques, qui ont ensuite envie d’avoir plus de fans et donc investissent en publicité sur le site pour augmenter la popularité de leur page, explique Damien Vincent. Nous sommes très pragmatiques et multiplions les tests avant d’industrialiser un service. Nous recommandons la même démarche aux marques.»

S’inspirant des discrets liens sponsorisés créés par Google, Facebook a intégré ses formats publicitaires au réseau social. Point de bannières clignotantes donc mais des annonces « engageantes » proposant de «devenir fan», commenter une vidéo, rejoindre un événement, répondre à un sondage ou offrir un cadeau virtuel. Facebook va lancer un sixième format, permettant aux internautes de demander l’échantillon d’un produit. Chaque action est notifiée aux amis de l’internaute, garantissant la propagation virale de ces campagnes.

BNP Paribas, Cisco, Louis Vuitton, Ferrero et Cajoline ont succombé à la folie Facebook en 2009. Dans les prochains mois, la grande distribution devrait les rejoindre. «En 2009, nous avons touché 70 des 100 premiers annonceurs Internet français. Notre objectif est de séduire les 100 premiers, puis les 1 000 suivants…», annonce Damien Vincent.

Share this:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missad 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog