Magazine Séries

"Zen and the Art of Making Mole" (B&S - 4.06)

Publié le 13 janvier 2010 par Shoone

Brothers & Sisters
: 4.06 Zen and the Art of Making Mole

Voilà un épisode que je ne saurais que conseiller à ceux qui désireraient prendre la série en cours de route sans avoir à se faire la soixantaine d'épisodes déjà produits. Pas exempt de défaut, il regorge néanmoins de gimmicks qui font le charme et la force de la série. Et de plus, il n'est pas sans évoquer le pilot d'une certaine façon. Très accessible à ceux qui n'auraient pas suivi jusque là, il fait une sorte de bilan des derniers évènements dans la vie des Walkers. Il y a pas à dire, vous n'êtes pas encore converti à B&S? Jetez un coup d'oeil à ce 4.06, même si c'est l'épisode le plus faible de cette saison 4, il ne saura que vous donner envie de continuer tant même les "baisses de régime" de cette série vous font passer un excellent moment.
Le gros de l'épisode consiste en un petit évènement en soi: le retour de Tommy! Hmm... Oui, j'avoue, y avait de quoi être sceptique. Faut dire que depuis qu'ils ont éjecté le personnage, la série se porte on ne peut mieux. Mais au final, il y a de quoi être agréablement surpris. Déjà, la scène du retour de Tommy offre à l'épisode sa scène la plus marrante. ça se passe la nuit. Kitty, Nora et Luc ont entendu des bruits suspects dans la maison et croient à un cambriolage. Découvrant un individu se servant dans le frigo, Luc n'hésite pas une seconde à le maîtriser... mais ce soit-disant cambrioleur n'était donc en réalité que Tommy, venu soutenir sa soeur Kitty dans sa maladie. Suite à cela, on a droit à une classique scène de mulit-appels-Walkers et c'est comme toujours un vrai plaisir. Les Walkers se réunissent ensuite lors d'une scène sublimement écrite, pour en savoir plus sur le retour de Tommy. Celui-ci veut également en savoir plus sur ce qui arrive dernièrement à ses frères et soeurs. Petit bilan donc des derniers évènements dans la série et on apprend aussi que Tommy est devenu extrêmement zen grâce à sa nouvelle vie au Mexique et que tout irait pour le mieux avec sa femme Julia et sa fille Elizabeth avec qui il communique très souvent. Sauf que c'est faux... c'est Nora qui le découvre en appelant Julia. Julia veut divorcer de Tommy et ça fait plusieurs mois qu'il ne voit plus sa fille car elle a décidé qu'il ne ferait plus partie de sa vie. Le tout est révélé à tous les autres dans la plus grande tradition Walker, lors d'un dîner qui part en sucette avec un Tommy très révolté contre sa mère. Encore une fois, un passage très réussi. On peut trouver la résolution assez facile, avec une Kitty qui s'en mêle, tentant de convaincre Tommy de ne pas abandonner ainsi sa femme et sa fille puis Nora d'essayer de se réconcilier avec son fils... mais c'est tellement bien géré et écrit qu'il n'y a pas à être trop sévère là-dessus.
J'adhère en revanche moins à la storyline de Kevin et Scotty... il y a du bon, et du moins bon. Déjà, il y a une petite amélioration par rapport à la dernière fois. Sur la forme, plus vraiment de problème, c'est plaisant à suivre, il y a de bonnes répliques. Mais sur le fond, c'est plus bancal. Je le disais déjà la dernière fois, je ne trouve trop soudain le revirement "Scotty hésite pour le bébé/Kévin insiste" qui passe à l'inverse. Et puis l'intrigue du jour fait quand même un peu... comment dire... girouette. Au début, c'est comme à la fin de l'épisode précédent, c'est OK pour que Michelle, l'amie de Scotty soit leur mère porteuse... puis ensuite, avec Kevin et sa paranoïa chronique, tout foire, il y a dispute puis le couple se résigne à passer par l'agence pour leur mère porteuse... et puis finalement, non, Kévin va insister auprès de Michelle pour que ce soit elle leur mère porteuse. C'est un peu trop, bouche-trou à mon goût... mais je pense que ça va s'arranger par la suite, vu la fin de l'intrigue.
Je ne sais pas trop quoi penser de la romance Sarah/Luc... il y a plusieurs défauts évidents, Gilles Marini, qui interprète Luc, n'étant qu'un guest, on sait d'avance que ça ne durera pas et par ailleurs, son personnage est vraiment trop lisse. La perfection cacherait-elle quelque chose de moins parfait? J'espère bien. Je dis ça, mais en même temps, c'est agréable à suivre et léger. Aujourd'hui, tout l'intérêt de l'intrigue réside dans la partie de cache-cache qui se joue entre Luc et les enfants de Sarah, celle-ci ne voulant pas qu'ils découvrent tout de suite sa relation, de peur de leur réaction. C'était prévisible, les enfant finissent par savoir... mais ce qui est bien, c'est qu'on ne tombe pas dans la facilité de faire rejeter Luc par les enfants. Ils prennent plutôt bien la nouvelle et proposent de le faire venir chez eux. Sarah est ravi et moi de même, je vois dans ce rapprochement une opportunité de bousculer un peu les choses. ça leur fera pas de mal.
On ne s'en débarrasseras pas comme ça, Ojai fait toujours parler... curieusement, cette saison, la storyline de l'entreprise m'intéresse bien plus que d'habitude. Nous avons donc d'un côté Holly bien dans la mouise depuis peu à cause de quelque problème financiers et de l'autre il y a les.... "Méchants", allons-y pour cette appellation, que sont Ryan et Denis. Ryan continue son sale boulot de taupe pour Denis, tout 2 toujours motivés à se venger des Walkers. Je me répète mais je dois dire que je ne voyais pas Ryan dans un autre rôle. Le personnage ne m'a jamais inspiré de la sympathie donc ça convient parfaitement... quelqu'un qui fait tout le contraire de moi, c'est Saul, qui lui fait un peu trop confiance... même quand il le découvre de nuit en train fouiller dans le bureau de Holly. Ryan lui fait croire que c'est pour le bien de la compagnie alors qu'il s'empresse de transmettre les nouveaux documents dérobés à Denis. Ces documents leur apprennent les soucis d'argent d'Holly... une aubaine pour eux puisque dans une telle situation, elle sera probablement amené à un moment si elle ne trouve pas de solution à vendre ses parts de la société. Jusque la je ne voyais pas trop l'intérêt des problème de fric d'Holly mais là j'avoue que c'est bien trouvé, très intelligemment écrit. Bon pour l'instant elle refuse catégoriquement à Denis de lui vendre ses parts... mais pas doute, on reviendra là-dessus.
En conclusion, pas le meilleur épisode de Brothers & Sisters, mais un épisode pas trop mal quand même. Le gros de l'épisode tient bien la route... c'est les intrigues secondaires qui sont un peu plus fragiles, mais rien de bien grave ni d'irrémédiable. On a fait le quart de la saison et jusque là, hormis quelques faiblesses de scénario, c'est une réussite, la série est sur une excellente lancée.
[6,5/10]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Almost Normal" (B&S - 4.03)

    "Almost Normal" (B&S 4.03)

    Brothers & Sisters: 4.03 Almost Normal Oh que c'est beau... non, sérieusement, c'est beau, c'est beau, c'est beau. Cet épisode m'a vraiment profondément... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "From France with Love" (B&S - 4.04)

    "From France with Love" (B&S 4.04)

    Brothers & Sisters: 4.04 From France with Love On a l'air de bien kiffer la France chez Brothers & Sisters... même si elle ne le lui rend pas vraiment. En tout... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "Last Tango in Pasadena" (B&S - 4.05)

    "Last Tango Pasadena" (B&S 4.05)

    Brothers & Sisters: 4.05 Last Tango in Pasadena Nom d'un chien, je crois que jamais mon sentiment d'identification avec une série n'a été aussi grand! Non, c'es... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "The Wig Party" (B&S - 4.07)

    "The Party" (B&S 4.07)

    Brothers & Sisters: 4.07 The Wig Party Je ne sais pas ce qui m'a pris mais en visionnant cet épisode, au lieu de me laisser porter par la série et de lui faire... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "The Wine Festival" (B&S - 4.08)

    "The Wine Festival" (B&S 4.08)

    Brothers & Sisters: 4.08 The Wine Festival Les Walkers sont des gens formidables... ils sont touchants, réalistes, admirables... et même quand ils ont... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "Pregnant Pause" (B&S - 4.09)

    "Pregnant Pause" (B&S 4.09)

    Brothers & Sisters: 4.09 Pregnante Pause C'est fou comme Brothers & Sisters sait vite se ressaisir. Après un épisode léger mais pas particulièrement abouti,... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "A Bone to Pick" (B&S; - 4.11)

    Bone Pick" (B&S; 4.11)

    Brothers & Sisters: 4.11 A Bone to Pick La voilà donc la conclusion de la 1ère partie de saison. Il y a beaucoup de commentaires qui peuvent être faits... Lire la suite

    Par  Shoone
    SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Shoone 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines