Magazine Concerts & Festivals

Concert de Chris Birkett – Les Déchargeurs

Publié le 13 janvier 2010 par Actuzik

dechargeur Concert de Chris Birkett   Les Déchargeurs Tony Visconti, Sinead O’ Connor, Buffy Sainte-Marie, Dexys Midnight Runners, Talking Heads, The Pogues, Bob Geldof, Ali Amran, Alain Chamfort… Trente années de musique et un point commun : Chris Birkett !

Le nom de Chris Birkett figure sur près de cent millions d’albums vendus, qui ont souvent reçu de nombreuses récompenses internationales. Ingénieur du son et réalisateur de musique pour d’autres artistes, il est également lui même un musicien accompli et charismatique, tout à la fois compositeur et parolier, auteur de deux albums sous son nom, ‘Men From The Sky’ en 1993 et aujourd’hui ‘Freedom’.  Sur cet album de mélodies folk alternatives aux arrangements soignés et aux textes poétiques, Chris Birkett nous transmet un message d’amour qui vient directement du coeur. C’est aussi le message qu’il nous livre sur scène, avec élégance et simplicité, entouré de ses musiciens et de ses invités, autour d’une guitare, d’un piano et d’une batterie.

Biographie :

Natif d’Aldershot (Angelterre), Chris Birkett fabrique lui-même, grâce à des matériaux de récupération, sa première guitare à l’âge de huit ans. A quatorze ans, il forme son premier groupe et commence à jouer dans des clubs londoniens. L’adolescent solitaire a trouvé sa voie et s’accroche à une vie de bohémien transcendée par sa fidèle guitare Gibson. Il a vingt et un ans quand un groupe, The Montana Red Dog, alerté par sa réputation de guitariste exceptionnel, lui propose une tournée de dix-huit mois en Allemagne qui débute le lendemain. Il croise alors la route de légendes de la musique soul afro-américaine : Rufus Thomas, Ann Peebles, King Floyd, Jean Knight…

A vingt-trois ans, Chris Birkett retourne à Londres et rejoint le célèbre groupe anglais Love Affair dont le tube ‘Everlasting Love’ est numéro un au hit parade durant de longs mois. Il se lie ensuite au groupe Omaha Sheriff, sous contrat avec Tony Visconti, directeur de Good Earth Records et producteur de David Bowie, The Moody Blues, T-Rex puis plus tard de Rita Mitsouko, Raphaël et The Klaxons. Visconti devient son mentor et lui apprend à tirer parti de toutes les ressources d’un studio d’enregistrement. Chris Birkett se consacre désormais à la réalisation d’albums. Sinead O’ Connor (en particulier pour ‘Nothing compares to you’), Buffy Sainte-Marie, Alison Moyet, Dexys Midnight Runners, Talking Heads, The Pogues, Bob Geldof, Mel Brooks, Mango Groove, Siedah Garrett, Steve Earle, The Makumbi Orphan Choir and Scholar Choir, Ali Amran, Alain Chamfort, René Lacaille font notamment appel à lui.

En 1993, il déménage de Londres vers le sud-ouest de la France, installe son studio d’enregistrement près de Bordeaux et renoue avec la scène pour défendre son premier album ‘Men From The Sky’. L’extrait ‘Where do we go from here’ est intégré à l’album caritatif ‘One Voice One Love’. En 2007, nouveau déménagement, cette fois à Paris, avec un nouveau studio d’enregistrement à Issy-les-Moulineaux. ‘Freedom’, le second album que Chris Birkett enregistre sous son nom en 2009, bénéficie de contributions de la part de Tony Visconti, Buffy Sainte-Marie, David Hykes, Marc Berthoumieux et André Ceccarelli…

«J’ai rencontré en Chris Birkett un artiste complet : réalisateur imaginatif et patient, auteur-compositeur sensible et délicat, interprète tout en sensualité, bref un homme à la palette riche et généreuse.» Viktor Lazlo

«Chris Birkett is my favorite music producer, a superb bass and guitar player, and a wonderful writer… Half angel half rocker.» Buffy Sainte Marie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actuzik 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte