Magazine Cinéma

Critique : Rien que pour vos cheveux (par Chewie)

Par Jango

Affiche américaine. Columbia Pictures

Synopsis :
Agent d'élite du Mossad et véritable star dans son pays, Zohan a un secret : il rêve de devenir coiffeur en Amérique. Profitant d'un combat contre son pire ennemi, un terroriste connu sous le nom de Fantôme, Zohan se fait passer pour mort et s'envole pour New York armé uniquement de ses ciseaux et de son sèche-cheveux.
Malgré son inexpérience, il est engagé par la patronne d'un salon de coiffure, une jeune et jolie Palestinienne. Très vite, Zohan va se faire un nom dans la coiffure et attirer dans le modeste salon une clientèle toujours plus nombreuse.
Alors que son passé d'agent semble loin derrière lui, Zohan est repéré par le Fantôme, qui compte bien en finir avec lui une bonne fois pour toutes...
Critique :
Une fois n'est pas coutume je fustige le titre français tout pourri de ce "You don't mess with the Zohan" qui colle bien mieux à l'esprit du film.

Espèce de gros délire habituel à la Adam Sandler et sa clique dont Judd Apatow à la production, le film ne se démarque pas spécialement des autres production de la joyeuse bande mais ne démérite pas non plus. Pour résumer grossièrement, je dirais que sur 3 gags 1 fait vraiment rire, 1 fait sourire, et 1 est minable.

Adam Sandler. Sony Pictures Releasing France
Adam Sandler. Sony Pictures Releasing France
Adam Sandler. Sony Pictures Releasing France

Le meilleur moment est malheureusement à coup sûr le début du film où on nous présente le personnage de Zohan, agent secret Israélien super fort qui va dézinguer tous les méchants palestiniens en nageant plus vite qu'un scooter des mers, en traversant les murs et en arrêtant les balles avant de se retrouver pour un duel face à face avec son ennemi juré, le fantôme, joué par un John Turturro qui a définitivement dit adieu à sa carrière d'acteur crédible. On se retrouve alors dans une parodie de films d'action drôle et débile comme on les aime.

Le problème c'est que le Zohan préfère se retirer du milieu guerrier pour devenir coiffeur aux States. A partir de ce moment on baisse d'un cran et malgré de bonnes scènes de coiffage de vieilles (voire plus si affinité), le film tourne un peu en rond et dégoupille au compte goutte ses gags plus ou moins réussis comme je le disais plus haut. Signe que quelque chose ne fonctionne pas, les caméos de stars sont assez ratés et anecdotiques.

Avec en prime un petit discours pacifique entre les 2 camps qui fait passer la pilule sur le thème du film, Rien que pour vos cheveux se laisse regarder sans déplaisir mais n'imposera pas encore Sandler comme roi de la comédie ricaine en France, bien qu'il soit irréprochable ici.

Adam Sandler. Sony Pictures Releasing France
John Turturro. Sony Pictures Releasing France


 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Critique : Bons baisers de Russie (par Chewie)

    Critique Bons baisers Russie (par Chewie)

    Synopsis :007 alias James Bond reçoit pour mission d'aider Tatiana, une jeune Soviétique, à passer à l'Ouest.Critique :Plus ancré dans la guerre froide que... Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE
  • Zapping critique

    Zapping critique

    22 films vus à ce jour au Festival de Locarno 2009. Vitus, de Fredi M. Murer. (Suisse/France) Genre comédie humaine (reprise + concert). Nous avions découvert... Lire la suite

    Par  Jlk
    CINÉMA, CULTURE, NOUVELLES, TALENTS
  • Critique : Destination finale 4 (par Chewie)

    Critique Destination finale (par Chewie)

    Synopsis :Alors que Nick et ses amis s'apprêtent à s'amuser devant une course automobile, celui-ci a une prémonition horrifiante : un terrible concours de... Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique : Inglourious Basterds (par Chewie)

    Critique Inglourious Basterds (par Chewie)

    Synopsis :Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique : District 9 (par Chewie)

    Critique District (par Chewie)

    Synopsis :Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre...Ces visiteurs d'au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent... Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique : Harcelés (par Chewie)

    Critique Harcelés (par Chewie)

    Synopsis :Pour Chris et Lisa, emménager dans leur maison de Lakeview Terrace est un rêve devenu réalité. Pourtant, rapidement, les deux jeunes gens deviennent l... Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique : Démineurs (par Chewie)

    Critique Démineurs (par Chewie)

    Synopsis :Bagdad. Le lieutenant James est à la tête de la meilleure unité de déminage de l'US Army. Leur mission : désamorcer des bombes dans des quartiers... Lire la suite

    Par  Jango
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Jango 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines